Mon fils entre en politique

16 décembre

J'ai une furieuse envie de te parler du deuxième homme de ma vie...mon Grand ma progéniture himself !
 
Je te développerai plus tard très largement la personnalité du Grand, tout en longueur, la peau couleur de pain pas trop cuit, des dents définitives qui n'en font qu'à leur tête et une langue bien pendue !
 
Alors figure-toi qu'il y a quelques semaines, le Grand rentre de l'école et me tourne autour comme s'il essayait de me parler. Alors qu'en général il n'essaie pas, il parle. Beaucoup. Énormément. Mais les chiens ne font pas des chats !
 
Et finalement, il finit par cracher le morceau :
 
- "Tu sais Maman, dans pas longtemps c'est les élections."

- "CE SONT les élections mon Grand. Celles des parents d'élèves ?"
  
 
- "Bah non, celles du Conseil Municipal d'Enfants. Je voudrais me présenter, tu s'rais d'accord ou pas ? C'est pas obligé mais j'aimerais bien."
Alors, là, j'ai cessé de cuisiner, cessé de pester en silence contre le ménage qui restait à faire toujours pour réaliser l'énormité de l'événement...
Mon fils veut s'engager en politique.

Traduction : je suis la mère d'un potentiel candidat. J'ai élevé LE potentiel candidat.

Je n'en reviens pas. Bien entendu, c'est grâce à moi. C'est moi qui ai éveillé cette conscience politique (en regardant Plus Belle La Vie ? ou en jouant au Uno peut-être !), cette volonté de changer la vie de son prochain. Changer la vie des Français quoi !
Tu réalises ?
J'ai tout de même poussé plus loin sa réflexion sur le sujet.

- "Mais chéri, pourquoi tu veux faire ça ? Ça ne te suffit pas l'athlétisme comme activité ? Et puis tu sais ce que ça veut dire cette élection au moins ? Il y aura des réunions, le mercredi par exemple, il faudra écrire des textes, trouver des idées..."
 
-" Justement Maman, j'en ai plein des idées et je veux le faire steuplait... Je sais que je serai pas élu mais j'ai trop envie de me présenter et j'ai trop hâte qu'il y ai le vote !".
 

J'ai dit oui bien évidemment. J'ai pris 5 ans d'un coup, puisque hier je changeais ses couches et je lui donnais le sein, et aujourd'hui, il veut me quitter pour conquérir l'Elysée.
 
Puis est venu le temps de l'élaboration du programme. La mairie m'appelle un samedi matin pour me dire qu'il faut le rendre le lundi, dernier délai ! Mon p'tit homme étant chez son papa - alias Le Grand Ex - je l'appelle dare-dare pour qu'ils écrivent le programme ensemble. Bien entendu, j'aurais un droit de regard dimanche soir, vu que c'est moi qui vais devoir le taper à l'ordi et que le Grand Ex n'est pas réputé pour la qualité de sa syntaxe (c'est méchant hein ?). Mais bon, la maman de Sarkozy l'aurait fait, alors je le ferai aussi. Ne m'en veux pas pour la comparaison avec notre petit président, lectrice unique.

Le programme du Grand était simple, mais efficace. Il ne voulait pas changer le monde, ni améliorer la vie des Français. Il voulait améliorer le quotidien des petits Français de Banlieue-sur-Orge.

En préambule, il y avait ça : "Je suis le Grand et j'ai 9 ans et demi. Je voudrais être élu au CMDE pour mieux connaître ma ville et aider à l'améliorer."Mon fils est un génie. Dans cette phrase tu sens que quand même, il a un peu envie de changer la vie des Français et les sortir de la crise. Si si, je te jure.
Le programme proprement dit, donnait à peu près ça :

- Il voudrait des journées à thèmes autres que Noël (avec repas spécial et tout le tintouin).

- Il voudrait un self-service à la cantine (je cite :"pour que, AU MOINS, on puisse choisir entre plusieurs plats, plusieurs desserts et aussi plusieurs entrées".  C'est pas dans l'ordre, mais tu sens la conscience politique là non ?)
- Il voudrait du papier toilette dans TOUTES les cabines de toilettes. (je cite : "parce que tu vois les pauvres CP, tu sais, les p'tits, ils oublient de prendre le papier dans le gros rouleau du fond, du coup, ils se retrouvent un peu bêtes quand ils veulent s'essuyer et ils sortent des toilettes avec le pantalon baissé pour aller chercher du papier et... C'est pas drôle Maman, pourquoi tu ris ?)

- Il voudrait des soirées de Noël pour tous les gens qui sont seuls le soir de Noël. Et des lumières de Noël ailleurs que dans le centre-ville, non mais c'est vrai quoi, et nous alors ?

- Il voudrait une piste cyclable.

- Il voudrait organiser des élections de délégués de classe dès le CP. Parce que les CP ils ont le droit de parler quand même.

Vendredi dernier, c'était le grand vote. Les bruits de cour de récré sondages étaient bons selon le Grand.
Plein d'enfants allaient voter pour lui, j'étais enthousiaste aussi du coup. Et puis je me suis souvenue de Ségolène et j'ai un peu freiné ses ardeurs, il pourrait être déçu !

On a vécu un week-end arrosé stressant avec mon mec... On était chez des amis, puis dans la famille et on leur a raconté notre aventure électorale. Et s'il n'était pas élu, comment lui dire ?

Le lundi soir, la nouvelle est tombée à l'école sur TF1, France 2 et France 3 (M6 n'allait pas tarder à en parler mais bon, ils sont toujours à la bourre !) : Le Grand faisait partie des élus du Conseil Municipal !
Yes he can ! O joie, ô fierté ! Le nouveau Conseiller Municipal était fier comme un paon :
"TOUT LE MONDE m'a félicité Maman !".

Et puis j'ai réalisé... J'ai ouvert mon armoire, je me suis regardé dans la glace. Je me suis trouvée moche, grosse, pas belle quoi ! J'avais envie d'être élégante, d'être chic.... Tu te demandes pourquoi ?

Parce que je suis la mère du futur Obama tiens ! T'en as de bonnes ! Comment ça, c'est JUSTE un conseil municipal d'enfants ? Et tu crois qu'il a commencé comment Obama ? Si je veux avoir l'air de la mère du président, nous devons économiser dès maintenant ! La maman d'Obama ne va plus chez H&M, elle s'habille chez Vanessa Bruno et le week-end elle s'habille en clair comme au Comptoir des C*******.

Non mais tu réalises ou pas ? Parce que j'ai l'impression que tu ne réalises pas et ça m'énerve ! J'ai torché OBAMA ! J'ai nettoyé le vomi d'Obama (au moins 6 fois). Obama m'a dit plusieurs fois "Maman !!! Veux le pot moi !".
J'ai essuyé les larmes du premier chagrin d'amour d'Obama.

Je suis en train d'élever le futur Président de la République... Purée, ça me fiche un coup quand même !  Je vais devoir faire attention à tout ce que je dis, des fois que ça ressorte une fois qu'il sera à l'Elysée... Ces journalistes ne te laissent rien passer, demande à Rachida !
Oh non... je vais devoir arrêter l'apéro aussi, je dis tellement de conneries bêtises quand j'ai un peu bu...
Et les gros mots, les blagues de bourrin, tout ça c'est fini ! Mais bon, je le ferai. Pour les Français, pour les sortir de la crise.

Je l'ai regardé longtemps faire ses devoirs les yeux remplis d'amour... Je me suis rappelé son premier regard ce 12 mars 2000... Je me suis rappelé sa petite odeur de bébé, ses premiers pas, ses "Maman tu viens m'border ?"...
Je me suis rappelé notre premier voyage en Guadeloupe, lorsqu'il avait 4 ans... On se fera moins chier à porter les valises quand on prendra l'avion présidentiel... Aaaaaaaah comme ce s'ra bien ! On devrait peut-être retarder le mariage, parce que ma foi, le jardin de l'Elysée, il déchire sa méga-race non ? Et y'a un cuisinier aussi à l'Elysée. Non mais merde, c'est pas tous les jours que la mère du Président se marie !

Et puis, comme j'exposais ma vision des choses au Grand, il me l'a dit. Hélas.

- "Mais tu sais Maman, je suis content d'être élu mais je veux pas faire ça comme métier, je veux être vétérinaire !"

- "Mais pourquoi ? Tu ne veux pas être président ? Mais enfin, réfléchis bien quand même ! Maman serait contente. Tu ne veux pas faire ça pour Maman"
  J'ai pensé aussi "sale ingrat" ou "sale petit ingrat, après tout ce que j'ai fait pour toi !!!", mais je ne l'ai pas dit. En tout cas je ne m'en souviens pas.

- " Bah non, je veux pas. Le président tout le monde le déteste !"
Voilà. Sarkozy a étouffé dans l’œuf la carrière de mon fils. Parce qu'il avait une carrière très prometteuse mon fils. Mon fils c'est Obama d'abord !
Pfffffffff, comme s'il ne nous emmerdait pas déjà assez ce Sarkozy !

Evidemment je suis déçue tu t'en doutes lectrice unique. Mais au moins, il va rester mon bébé encore un peu.

Voilà tu sais tout. Je sais que comme moi, ça te fout les boules. Mais bon, il peut toujours changer d'avis, on ne sait jamais... Je te laisse, je vais bosser vu que c'est pas demain que je serai la mère du président (quels ingrats ces gamins franchement !).

P.S. : Au cas où tu te poserais la question, la couche d'Obama (et ce qui se trouve à l'intérieur) sent pareil que toutes les couches du monde (ou pire).

Vous aimerez aussi...

4 commentaires


  1. Je trouve ça super que ton fils s'intéresse au monde qui l'entoure et fasse des propositions pour l'améliorer .
    C'est hyper encourageant pour nous les "vieux" de se rendre compte que nos enfants ont soif de changement aussi !
    le mien , je lui change encore ses couches alors c'est pas gagné pour qu'il remplace le nain en 2012,euh en 2017...de toutes façons,je préfère qu'il fasse quelque chose dans sa vie qui ne l'engage
    pas à renier les valeurs que j'essaie de lui inculquer.
    Bonne soirée à toi !


    RépondreSupprimer

  2. J'adore vraiment tes articles. Ils sont à mourir de rire et très bien écrits. Je sens que je vais passer la matinée à me taper l'intégrale de ton blog. *-*


    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Merci, quand je serai à l'Elysée, je saurai te remercier pour ce gentil compliment ;-) Après tout, la mère d'Obama l'aurait fait non ?


      Supprimer

  3. Touchant...
    Moi j'ai un petit haricot, il s'appelle Grumeau ça me plairait qu'il suive les traces de ton Grand Haricot...


    RépondreSupprimer

Newsletter