La Frangine

30 avril

 
 
DSCN0016.jpgDans cette petite rubrique où j'ai plaisir à te parler de moi et des individus noirs, blancs et métissés qui composent ma famille, je ne pouvais pas ne pas te parler de ma grande Frangine. Elle s'appelle Nanny ma frangine, rapport à ma mère qui nous a choisi des prénoms qui se ressemblent BEAUCOUP. Et qui ressemblent au sien, évidemment.
Nous sommes "du même lit", même papa, même maman. Nous avons trois ans d'écart.
 
Nanny est mon opposée sur bien des points.
Elle a deux petits seins fiers comme des ptits soldats (même après sa grossesse, la pouf !), moi j'ai un 90 D fatigué. Je n'ai pas de hanches, je suis toute droite. Nanny est carrossée comme Naomi Campbell : des hanches mais pas trop. Une taille bien marquée, une silhouette de mannequin.
Je suis très à l'aise en société, bavarde comme une pie (après mon quart d'heure de timidité hein)je suis accro au blagues de caca, de pipi, de fri-fri, de zizi.
Nanny est maladivement timide quand elle ne connait pas, elle regarde rarement les gens dans les yeux quand elle leur parle. Elle est complexée par les remarques incessantes de notre mère sur ses dents. Deux petites dents de lapin et qui portent bonheur.
 
C'était une petite fille soignée, soigneuse, organisée. J'étais bordélique, dispersée, désinvolte.
 
Le feu et la glace ne sont pas faits pour s'entendre. Je ne me rappelle pas d'une semaine sans bagarre ou dispute avec elle. Mais quand l'une de nous deux avait un problème, l'autre a toujours fait bloc.
J'ai fait une grosse dépression quand elle est partie vivre en Guadeloupe, comme si on m'arrachait un morceau d'enfance, comme si je perdais mon seul pilier.
Nous essayons de nous retrouver souvent et à chaque fois c'est le même scénario : des larmes à l'aéroport, des heures de discussions, de potins... et on se chamaille à nouveau comme au bon vieux temps !
Nanny est une fashion addict. Pas du tout Zadig et Voltaire, plutôt du boui-boui du coin, pourvu que ça lui aille et que ce soit assorti. Rapport à une éducation basée sur le principe simple de "tu portes du rouge, il te faut un sac rouge". Je suis contaminée aussi.
 
Nanny a été ma maman pendant toute mon enfance. Elle m'habillait, m'emmenait à l'école, me faisait faire mes devoirs. A 6 ans, chaque soir, elle me répétait les leçons apprises à l'école. J'ai su lire à 4 ans grâce à elle !
 
Aujourd'hui c'est elle qui est maman d'un petit garçon que nous appellerons Champagne, rapport à son nom et son prénom...
 
Elle vit depuis 2002 en Guadeloupe, changement radical de vie, d'ambiance, de rythme, dont je serai incapable. Elle s'y plaît, elle est loin de nous, loin de tout. Je crois qu'elle avait besoin de ça pour couper le cordon d'avec mon père et se débarrasser du costume de la petite fille parfaite. Il lui fallait ça pour penser à elle et pas à sauver notre mère d'elle-même.
   
Je vais la retrouver avec plaisir en septembre, elle est mon témoin de mariage. J'ai tellement hâte de la revoir...
 
 
P.S : Sur la photo, Nanny enceinte, en vacances à St Martin. Champagne a aujourd'hui 8 mois. Et Nanny ne porte AUCUNE trace de grossesse (alors que j'ai une carte de France de vergetures sur le ventre), elle est redevenue scsulpturale !

Vous aimerez aussi...

9 commentaires


  1. Elle est superbe ta soeur Nanette !
    Tu sais que je percute seulement aujourd'hui que tu as un blog aussi ?
    Je suis grave...
    Et je vois que nous avons encore plus de points communs: mon homme est moitié Martiniquais.
    On fait des pronostics sur la couleur de peau de notre mini-nous, mais étant blanche comme un cul j'ai bien peur que ce soit foiré pour le beau métis...


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Il va être magnifique ton bébé MPJDMB (j'adore ce pseudo, quoique un peu long !)... Si ton chéri est métis, le résultat (que tu portes encore pendant quelques mois sinon ce s'rait pas drôle),
      sera mignon tout plein. Il y a des chances qu'il ou elle ai les yeux clairs ?



      Supprimer

  2. J'aurais tant aimé avoir une soeur. J'arrête pas de répéter à mes filles: quelle chance vous avez d'avoir une soeur. (Bon, me reste à faire un früre à mon fils, pour la parfaite égalité des chances
    familiales ;-)). Même pour se chamailler, une soeur... ah une soeur!!!


    RépondreSupprimer

  3. Moi aussi j'ai une soeur mais c'est moi l'aîné (normal c'est moi le chef). Ton neveu, il s'appelle Dom Pérignon?


    RépondreSupprimer

  4. J'ai 2 soeurs : "Pépette" 2 ans de plus et "Merdeuse" 11 de moins (de maman différente, sa maman je l'aimeu ).Nous sommes proches, même si Merdeuse vit à 110km (c'est nib par rapport à toi !) et
    que l'on a jamais vécus ensemble .Mes frangines ben je les aiment, je vois pas comment mieux dire (il faudrait des pages pour tout dire et la conclu searait la même !)
    C'est une bombe Nanny ! Tu es belle aussi ça se lit !


    RépondreSupprimer

  5. Moi aussi j'ai une soeur ! Grande, mince ... Qu'est ce qu'on a pu s'enguirlander petites ; là, elle habite un peu loin de moi aussi (mais pas aussi loin que la tienne).


    RépondreSupprimer

  6. c'est une grande richesse d'avoir des soeurs, qu'elles nous ressemblent ou pas. Moi j'en ai 2 aussi, et personne ne me comprend aussi bien qu'elles!
    Enchantée d'avoir fait ta connaissance, Nanny!


    RépondreSupprimer

  7. Une bien belle photo et une bien belle histoire .. comme toutes celles que tu nous raccontes !!!!
    J'adore tes ecrits !!! Vraiment je suis fan !!!!
    J'ai une petite soeur, nous avons 7 ans d'écart et tout comme vous 2, chien et chat hier, mais inseparable aujourd'hui ... Je pense que ca doit etre normal !


    RépondreSupprimer

  8. Jolie photo que ca donne envie d'aller au soleil!!!!


    RépondreSupprimer

Newsletter