Nanette's Anatomy

02 juin

 
 
100_0694.jpg
Je me fais rare ces temps-ci mes coupines... La faute à qui hein ? J'avais douze milliards de mails à lire en rentrant de l'hosto, un forum à apprivoiser et un apprentissage de soins infirmiers à faire (sur la personne de moi-même).
 
Mais je suis de retour pour te raconter mon séjour de ouf à l'hôpital. C'était trop bien, sauf quand j'ai eu mal. Là, c'était trop trop dur et ça l'est encore.
 
Jeudi 27, je me suis présentée au Super Hosto Militaire pour me faire admettre. Grâce aux performances de ma super mutuelle, j'eus droit à une chambre particulière trop choupi, toute propre avec la télé et un lit électrique. 
 
Une gentille infirmière est passée nous voir pour me poser des questions sur mes antécédents. Elle me fit cadeau du kit du futur opéré : Bétadine pour la douche (encore !), bas de contention pour la jambe qui va bien, chemise de nuit en tissu pour le retour dans ma chambre et... chemise de nuit jetable pour la salle d'op' trop glamour, qui se ferme par le dos avec des lacets qui ne servent à rien. Avec la culotte jetable assortie .
 
100_0698.jpg
 
Le kit des opérées super-choupi ! La culotte est dans le haricot à gauche...

Je passai la soirée seule devant la télé avec une soupe douteuse et un morceau de fromage. A 21 heures, j'eus droit à une "prémédication" : deux cachets pour passer une bonne nuit et ne pas stresser. Point de bad trip, juste un sommeil lourd, lourd, lourd...
 
Le lendemain matin, on me réveilla à 5h30, on m'ordonna de reprendre une douche orangée à la bétadine, d'enfiler ma panoplie de future opérée, de me remettre au lit et de n'en plus bouger ! Jusqu'à l'heure fatidique. Enfin habillée, je me regardai dans la glace et pensai à toi coupine lectrice. Comme tu aurais ri en me voyant ainsi affublée ! D'ailleurs, si tu es sage... mais nous n'en sommes pas là !
Je pensai alors que je m'ennuierais comme un rat mort mais on me shoota pour que je ne m'ennuie point. Je dormis jusqu'à 9h45...à 10 heures on vint me chercher. Après un dernier coup de fil à mon chéri-chéri, on me "descendis" au bloc.
La pression monta un peu je dois dire. Dans ce grand bloc opératoire, il faisait un froid de canard. On me mit une couverture chauffante. C'est vraiment une super invention ce truc. Je dus respirer pendant 10 minutes dans un masque à oxygène, pour que mon sang en soit saturé. J'ai demandé, hein, j'aime bien savoir ce qu'on me fait !
Ensuite, on m'informa que Morphée était arrivé et qu'il était temps pour moi d'aller dans ses bras. Perfusion. Trou noir.
 
Comme à chaque passage sur le billard, je me réveillai mal. On eut un mal fou à m'extuber (j'ai toujours très mal à la gorge d'ailleurs). En pleurs, dans le gaz, en salle de réveil, je ne me souviens pas de tout. Je suis quasiment certaine d'avoir entendu quelqu'un péter dans la pièce (nous étions plusieurs à nous réveiller en même temps). Je voulus crier que, merde, on dit pardon, bordel, opération ou pas ! Mais je me rendormis... et me réveillai, et me rendormis et... enfin t'as compris quoi.
Il fut bientôt temps de rentrer dans ma chambre. La suite, on me l'a racontée. Il paraîtrait que j'ai vomi plusieurs fois et que j'ai eu un peu de fièvre. Loin de m'inquiéter, ce récit m'a fichu la honte de ma vie. J'ai gerbé sans m'en rendre compte et on a dû m'essuyer... La loose totale, surtout que je le rappelle, l'équipe qui se chargeait de moi était exclusivement masculine. Et particulièrement riche en beaux gosses ! Tu me diras, y'a pas mort d'homme, vu que j'ai su plus tard qu'ils m'avaient posé une sonde urinaire .
 
Bref, cet épisode me valut une surveillance accrue, c'est la raison pour laquelle on refusa que je sorte dimanche.
Je loupai donc la première communion de mon rejeton tristounet. On se rattrapera l'année prochaine.
 
La douleur ? Affreuse et constante comme prévu. Pompe à morphine et antalgiques comme prévu. Je pus me lever dimanche et une infirmière m'aida à prendre une douche, le pied enfermé dans un sac poubelle. 
 
Me revoilà donc chez moi depuis lundi midi. C'est dur dur mais je m'accroche. Je dois faire mes pansements toute seule, je n'ai pas trouvé d'infirmière dispo et Monsieur ne peut pas rentrer pour m'emmener. Pareil pour les piqûres d'anti-coagulant. Ça ne me dérange pas, c'est mon côté infirmière ratée !
Concrètement, je ne peux RIEN faire. Je me tape un œdème de belle taille sous le pied que je dois donc garder surélevé quasiment en permanence. Je n'ai pas le droit de rester debout. Exit la cuisine, le ménage. Alors je lis, je lis, je lis. Je me suis faite rare parce qu'avec tout ce que j'ingurgite, je suis un peu en vrac, j'ai du mal à rassembler mes idées et à me concentrer.
Mais ça va mieux ! Me voici en très petite tenue. So sexy. Ou pas.
 
hospi.jpg
 
Nanette la bombasse. Vendredi 28 mai, 6h00 du mat'.
 
Tu noteras l'absence totale d'abdominaux, on dirait que j'ai le ventre un peu dévié mais c'est pas vrai hein. Je me trouve trop sexe sur cette photo. Nan, en vrai la culotte est trop bizarre. Pas sure que je l'ai mise à l'endroit !

Vous aimerez aussi...

30 commentaires


  1. Je n'aurais que deux mots : carrément "hot".


    RépondreSupprimer

  2. Nanette, t'es trop forte, tu arrives à nous faire rire avec des trucs pas (trop) drôles .......
    super la tenue, c'est clair !!!
    Bon, j'espère que tu n'as pas trop mal, que ça commence à aller mieux. Repose toi bien. Bises !


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Ca va mieux mais je ne peux pas me lever. Mon fils m'a installé mon coin ordi sur le canapé ! Du coup, je blogue sur mon petit netbook !



      Supprimer

  3. Fabuleuse la coulotte !!
    Tu as vu, je t'avais concocté ça pour ta convalescence : http://contreblog.52semaines.eu/index.php/post/2010/05/Ma-femme-de-m%C3%A9nage-est-un-robot


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Ayè, j'suis allée voir... ROOMBA !!! Je le veux ! J'ai un 4 pièces de 66 m², ça va le faire !



      Supprimer

  4. et en plus t'a des jambes de bombasse... arrête le sirop anesthésiant tout de suite !


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. T'as vu mon bas trop sexy ? Genre dim'up version hosto !



      Supprimer

  5. Tout à fait !
    Si tu as d'autres questions, passe par mon blog, se sera plus pratique ;-)


    RépondreSupprimer

  6. Et noir, la lingerie, alors là, c'est vraiment sexy. A la maternité, j'ai eu du bleu moche, je suis jalouse... Trop forte, en effet, de nous faire rire avec un sujet pas drôle. Bon, ben du coup,
    tes super belles chaussures blanches, tu les revends ?!!! Bon rétablissement à toi, Nanette, tu vas repartir du bon pied !


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Naaaaaaaaan pas noir, bleu marine !



      Supprimer
  7. Poulette Dodue2 juin 2010 à 15:19


    Y vont t'embaucher comme manaquin pour matos médical !!


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Je postule direct Poulette ! Je vais défiler en portant le parfum "Fleur de Bétadine" !!



      Supprimer

  8. bah, comment as-tu pu dire dans des articles précédents que tu avais du ventre itou itou.... Tou m'as menti! han!
    Et tes cuisses, whaa je suis complétement d'accourd avec Zazou!
    (bon, c'est décidé, je suis un brin jalouse là...)
    Et pis, repose-toi bien, hein! Et profite de ne rien faire (à part lire, le vrai bonheur)! ;-)


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Mais zé vou zoure qué zé dou bide ! Même que ça fait des plis quand je m'assois ! En fait, je suis molle, c'est ça mon problème ! Faut que je fasse des abdos...mais j'ai pô envie !



      Supprimer

  9. Dis donc, t'es une mytho toi, tu nous parles de toi en termes peu avantageux mais les images ne reflètent pas tes propos. Il en a de la chance mister nanou mais il a l'air de le savoir. Ca c'est du
    slip jetable, wahoo, autre chose que le filet saucisson du service mater'. En revanche, de beaux éphèbes customisés en infirmières je ne pense pas que j'apprécierais outre mesure moua, rapport au
    fait que je n'ai pas ton corps de rêve lol


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. J'ai les abdos un peu flanby, ça fait 10 ans que je dois en faire !


      J'ai pas du tout de corps de rêve, c'est un effet d'optique !



      Supprimer

  10. Nanette, tu es trop belle !
    ça me rappelle ma césarienne avec rasage de poils et posage de sonde urinaire après que j'ai fais un malaise...et le vomi à côté du haricot et pas dedans, sinon c'est un brin moins drôle !!
    j'espère que tu ne souffres pas trop et que tu vas te remettre rapidos !
    Bises

    ps : je le crois pas que t'as vomi sur les chaussures du Dr Hunt ??


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Nan, pas sur ses shoes...mais sur la blouse de son bel infirmier... Je me suis excusée 10 fois



      Supprimer

  11. et on a même pas droit aux photos des beaux étalons de l'équipe médicale, pfff !
    Mdr quand même, courage miss (et so sexy la culotte !)


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. J'étais trop timide pour les prendre en photo ! Mais ils étaient pas tous beaux hein...juste 3 ou 4



      Supprimer

  12. Le slip on dirait une charlotte pour mettre sur la tête!


    RépondreSupprimer

  13. La vache, ils ont arrêté le filet saucisson, en culottes? Y a progrès moi je dis.
    Courage Nanouchette, on pense à toi, et du coup, bah tu vois t'as déjà moins mal. ;-)
    Laisse toi chouchouter un peu, ça leur fait pas de mal!


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Ouais, maintenant c'est un genre de tissu fin jetable bleu marine ! Mais c'est toujours aussi glamour !



      Supprimer

  14. la sonde urinaire beurk et re-beurk !!! j'y ai eu droit une fois ! un calvere .. une chance qu'il te l'ai poser durant ton sommeil ....
    Mais dis moi, super choupi cette colotte taille XXL !!! MDR

    contente que te porte bien
    bises et bon courage pour la gueurrison finale!


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. J'ai connu la sonde à vif aussi... Hyper désagréable !



      Supprimer

  15. Eh bien contrairement à ce que tu dis, il me semble que ton cerveau fonctionne très bien ! exposé clair et drôle d'une situation pas drôle du tout.
    Reposes-toi bien. Bises.


    RépondreSupprimer

  16. Je t'imagine en train de te prendre en photo... Nanette, tu me fait trop rire, même quand tu pars chez le boucher!
    Allez, courage courage pour la douleur, et la galère de ne pas pouvoir se lever...
    biz!


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. J'ai bien rigolé aussi en prenant la photo ! Même pas honte de mes abdos en flanby !



      Supprimer

  17. Laisse moi te dire que tes abdos en soi disant Flanby déchirent. T'es hot et c'est comme ça, assume :-) J'adore tjs autant tes billets!


    RépondreSupprimer

Newsletter