Un embryon à la crèche

20 septembre

Creche.pngLa future maman habitant en zone rurbaine, devra s'efforcer de trouver un mode de garde pour l'embryon qu'elle porte le plus rapidement possible.

Il est vivement recommandé de s'acquitter de cette formalité dès le franchissement, par les spermatozoïdes, du tiers supérieur de la trompe de Fallope. Exceptionnellement, un œuf au stade morula pourra être inscrit sur les listes d'attente des crèches municipales.
Les blastocytes ne seront pas admis. Merci de votre compréhension.
 
Ce joli texte de mon cru n'existe pas et pourtant c'est limite ce qu'on m'a dit quand je me suis intéressée aux modes de garde de Banlieue-sur-Orge.
 
A la base, moi, à l'époque en cloque de sept malheureuses semaines, je voulais juste savoir ce qui existe. Je suis incollable en activités extra-scolaires, en club d'échec gratuit ("c'est trop dur Maman, j'veux plus y aller !"), en cantine, garderie, étude, stades, piscine du coin, fermes pédagogiques, cueillette en famille i tutti quanti.
Sur les conseils d'une amie parisienne, traumatisée du mode de garde et presque sans le sou pour cause de nounou à 900 euros par mois, j'ai voulu SAVOIR CE QUI EXISTE. ME RENSEIGNER.
 
A la PMI, elles m'ont regardée comme une cinglée.
 
"Vous êtes enceinte de 7 semaines... et vous venez MAINTENANT ??"
 
La honte soit sur moi et toute ma famille, la nana, elle a un grain de riz dans le bide et elle veut inscrire son môme à la fac. Non mais y'en a des fois, ça tourne pas rond là-haut !
Je précise que je veux me RENSEIGNER. Savoir ce qui existe, pour y réfléchir et en parler avec mon conjoint qui ne sait déjà pas faire la différence entre spéculum et spéculoos, alors les modes de garde...
 
"Ah mais vous n'avez pas compris ! Vous auriez dû venir bien avant ! Dès que la grossesse a été confirmée ! Pfffffff, on prend du retard sur nos dossiers nous, avec des cas comme vous !"
 
Le "cas" reprend sa grossesse à zéro, ça va, y'a pas trop de chemin à faire.
Dernières règles : 1er juillet.
Date présumée de début de grossesse : 14 juillet
Date du pipi-bandelette : 29 juillet
Date du test sanguin : 30 juillet
Date du second test sanguin : 3 août
 
Ma grossesse a été confirmée le 3 août. Il y avait bien un truc, mais rien ne dit que le truc n'était pas dans la trompe, ou pas viable... Bah tant pis, qu'elle me dit la dame, si y'a un souci après, tu reviens tranquillou dire que t'as fait une fausse couche et pis c'est tout !
 
Il fallait venir quand même, c'est important pour les listes. Quelle cruche cette Nanette. D'ailleurs, pourquoi je suis pas allée tout de suite à la PMI après avoir joué à la prise de la Nanette Bastille avec chéri-chéri ? Hop, hop, hop, on se rince un coup et on file inscrire notre oeuf pas encore nidifié !
 
Et puis, je ne sais pas ce qui m'a pris, mais je voulais être inscrite. Je voulais UNE PLACE. Sans doute le traumatisme de la place jamais obtenue de mon Haricot...
L'avenir du Petit Pois en dépendait. Quitte à coucher avec une de ces bonnes femmes. Avec toutes s'il le faut.
Je sais bien que je n'ai pas pris de décision sur le congé parental. Je le sais parfaitement. Mais, bordel, j'aurai ma place !
 
Je suis devenue toute mielleuse, j'ai posé plein de questions...
 
J'ai appris que dans notre jolie ville de 10.000 habitants, point de crèche. Enfin, si, presque. Une crèche familiale.
C'est à dire que le Petit Pois, si tout va bien, serait chez une assistante maternelle et irait à la crèche une fois par semaine se mêler à la populace des micohes et échanger quelques miasmes.
 
Pas besoin de déclarer la nounou, elle est payée par la mairie, qui me facture selon mes ressources. J'ai pas encore calculé combien ça coûtera, on sait jamais, je pourrais chialer si c'est pas cher. Ou chialer si c'est trop cher.
Mais le principe me plaît bien.
 
Je donne mon pédigrée à la dame. Elle me demande à nouveau la date prévue d'accouchement... Elle note tout.
Nous sommes fichés, moi, mon fils, mon fiancé et mon embryon...
 
"Hmmmmmm, ça nous fait une entrée en crèche en juin ! Bah je vous conseille vivement de garder votre enfant jusqu'en septembre. Ça multipliera vos chances ! Les grands entrent à l'école, ça libère de la place !"
 
Je fais du charme aux dames en leur disant combien leur boulot doit être dur, recevoir les parents tout ça. Je fais un maximum de lèche en ajoutant que grâce à elles, j'ai tout compris et que, ouf, je me sens rassurée, c'est gentil à vous de m'avoir reçue. Je place habilement mon mariage prochain et ce bébé inattendu... Et mon futur mari, avec ses horaires, c'est pas facile...
Et encore un coup de langue en ajoutant qu'heureusement qu'il y a des dames d'expérience pour nous guider, nous, les futures mamans de Banlieue sur Orge ! On est tellement perdue, on ne sait pas à qui s'adresser... d'ailleurs, c'est bien simple, on ne sait rien !
 
Les dames sont dingues de moi. Le summum est atteint quand je demande à aller faire pipi, parce que "il est tout petit mais alors qu'est-ce qu'il prend comme place !"
Quand je reviens, les dames sourient, attendries, et m'assurent que j'ai toutes mes chances, mais que vraiment, septembre c'est bien mieux... ma jolie (ayè, je suis jolie !). Je vais faire de mon mieux, après tout, elles sont si gentilles et si compétentes. Je vais me forcer à rester 3 mois de plus avec bébé .
 
Finalement, je ne suis pas si en retard. Les bonnes fées de la PMI me donnent un dernier coup de baguette magique :
 
"Surtout ma jolie, dès que vous accouchez, mais vraiment tout de suite, vous revenez TOUT DE SUITE pour l'inscription définitive, mais vraiment illico ! Et puis... vous demanderez Christine ou Véronique  !"
 
 
NOTE POUR PLUS TARD :
 
1- Passer à la PMI en sortant de la salle de travail, prévoir ambulance pour me déposer si césarienne.
2- Ne JAMAIS raconter cette expérience de prostitution à mes enfants.
3- Passer au lycée faire préinscription.

Vous aimerez aussi...

22 commentaires


  1. Pourquoi ne serait-ce la galère qu'en zone urbaine, très chère ? :-D ;-)


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Naaaan, "rurbaine", à Banlieue-sur-Orge, y'a aussi des champs, des corbeaux, une rivière...


      Mais je suis d'accord, la galère est la même pour tous...les porte-monnaie



      Supprimer

  2. Voici mon expérience de crèche parentale: une nounou à 4kms de chez moi (oui toujours dans la même commune que moi mais quand même !!) et dont personne ne voulait...
    J'ai donc cherché et trouvé ma super nounou moi même (en parlant avec les mamies de la résidence) en 2 jours chrono...Résultat :ma nounou habitait la maison à côté de la mienne et elle allait AUSSI
    à la crèche toutes les semaines avec mon fils !
    Pour le prix, c'est kif-kif quand tu as la chance de toucher un peu d'aide de la CAF...
    Bonne chance à toi pour la trouver en tout cas !
    Dis donc, on se rapprocherait pas à grand pas d'une date fatidique ?? tic tac !! tic tac !!


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Le prix me fait peur... J'ai toujours pas fait le calcul, je verrai après le mariage, sinon je vais déprimer !



      Supprimer

  3. Il semblerait que ce soit toujours le même parcours du combattant, à la ville comme à la campagne, pour trouver une place en crêche. Dans ma campagne, ce sont surtout des nounous indépendantes mais
    elles sont très rares et parfois très chères.
    Courage et bonne journée


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Mi-ville mi-capagne pour nous et les nounous sont également très chères !



      Supprimer

  4. J'ai un bol d'enfer côté nounou .... J'en suis à la deuxième, c'est une copine que je connais depuis des années. Pour les 3 premiers P'tits Mecs, nous avons eu la même pendant 10 ans ..... Et c'est
    vraiment chouette !!!
    Bonne semaine Nanette, et reste ZEN !!


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Quelle chance ! Les nounous sont tellement chères par ici...



      Supprimer

  5. Pour le 3ème, à caser, si possible au même endroit que les 2 premiers, j'avais de mandé confrmation à ma nounou avant même de nous entraîner à la conception, au cas où... Quant aux crèches... pas
    une à moins de 40 km!


    RépondreSupprimer

  6. OMG!
    Je suis enceinte de 3 mois et je ne me suis pas encore inscrite! Pire, je compte garder bébé avec moi jusque février 2012... mais y a pas d'entrée en crèche en février!
    Je suis morte ;)

    Pour mes 2 premiers je me suis inscrite dès 12 semaines et ouf j'ai eu de la place, en septembre et en février (mais c'est parce que le 1er était déjà dans les locaux)

    Il parait qu'il y a une 2ème crèche en construction dans ma ville. Ca me laisse une chance ;)


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Contente de te lire MissBrownie ! Je suis de près la cuisson de ta pâtisserie


      Une pmace en crèche, c'était mon rêve pour mon n°1, sans succès ! Là j'y crois...même si je sais que je vais avoir du mal à me séparer du Petit Pois !



      Supprimer

  7. Excellent article!!!
    Moi c'est trop la honte, je viens d'inscrire ma fille à la crêche (enfin, une demande d'inscription) et elle a 3 mois...
    Mais bon, c'est pour septembre prochain, alors j'ai peut être ma chance!!


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. En septembre, tu as effectivement plus de chance, les grands entrent à l'école. Mais les candidats sont nombreux !



      Supprimer

  8. Quelle lèche-botte c'te Nanette ! Mais le Petit Pois en vaut bien la peine... Pré inscription au lycée ? j'espère que tu parles là aussi du Petit Pois, rassure moi. Le Haricot est déjà inscrit en
    école de commerce au moins non ?


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Il est inscrit en médecine ! C'est le bon plan pour mes vieux jours !



      Supprimer

  9. T'as raison fais toi connaitre !
    Appelles les pour les voeux et tout !!!
    Les places se gagnet parfois sur ce type de rencontres ...


    RépondreSupprimer

  10. Bien joué, Nanette! Nous pour avoir notre place en crèche, on a du prendre notre carte du club des Bretons d'Ile-de-France... ...mais on était prêts à tout, nous aussi!


    RépondreSupprimer

  11. Humour noir : pour avoir une place en crèche, il suffit que ta nounou décède... Bon, la prochaine fois tu inscris ton môme avant d'aller faire des bêtises sexuelles ! Ok ?


    RépondreSupprimer

  12. Pour Willow??walou la crêche!!
    Du coup j'ai une nounou aussi géniale qu'elle est chère!!
    J'ai plus une thune mais ma fille s'éclate la journée!!:D


    RépondreSupprimer

  13. C'est là qu'on est contente d'habiter la campagne-pas-trop-loin-de-la-ville... Y'a des nounous en grand nombre, par chez moi, et qui cherchent des "clients" désespérément. Pour mes grandes, après
    deux expériences de nounous maltraitantes, j'ai opté pour une nounou à domicile (le rêve qui s'est fini en cauchemard, licenciée pour rienfoutisme du tout et abandon de poste un matin à huit
    heures, alors que j'avais déjà mon cartable à la main pour partir), puis je mets ma choupette en crêche (sans problème, ils recrutaient), voilà que cette nigaude se fait virer en mordant tout le
    monde là-bas... Un déménagement et deux trolls supplémentaires plus tard, me voilà dans la pampa, mais avec une nounou d'enfer... Malgré ça, je ne suis pas très pressée de lui confier ma
    mignonnette, va comprendre ! Courage, Nanette... Tu nous as encore démontré qu'avec le sourire on obtient tout !


    RépondreSupprimer

  14. punaise. c'est la croix et la bannière mais t'as réussi! bravo!


    RépondreSupprimer

  15. Non mais ça dépasse l'entendement...


    RépondreSupprimer

Newsletter