La varice de la loose (concours de Moo)...

16 novembre

 
 
Concours-chez-Moo.JPGAujourd'hui, j'ai décidé de jouer chez Moo. Un bébé médecin qui a un blog d'enfer et qui aime bien faire des listes, mais pas que ! D'abord, Moo, je m'excuse de ne pas avoir mis ta bannière sur mon blog, mais à chaque fois que j'essaie, notre chère plate-forme bugue (bugge ?). Du coup, ça m'énerve. Et quand je m'énerve, je suis énervée et j'aime pas ça.
Alors ma chère petite Moo (prononcé Mou ? ou Mo ? ou Mooooooo ?), pour ton concours, dans lequel je dois raconter une histoire médicale, j'ai choisi de ne pas parler de moi. En mars-avril-mai, j'ai vécu des heures pas terribles dans mon hosto militaire (infirmiers militaires du bloc ) et en ce moment, je vais à l'hôpital le sourire aux lèvres alors bon... Et puis j'ai déjà évoqué l'humiliation subie lors de la découverte de ma constipation...
 
J'ai donc choisi de te parler d'un de mes amis de fac que nous appellerons Bob. Un de ces amis garçons, bélier ascendant bombe sexuelle... Mon adorable Bob faisait partie de la bande de joyeux drilles avec qui je sortais en boîte durant mes années d'étude. A l'époque, je passais des week-end éreintants que je serais incapable d'assurer aujourd'hui : révisions toute la journée, entrecoupées de repas et jeux avec mon fils, repas du soir vite avalé en vitesse, bordage du bébé, réception de la baby-sitter (ou de ma soeur), transformation en reine de la nuit, boîte de nuit, retour à 5h30, premier biberon à 7h00... j'avais 18 ans et une pêche d'enfer !
Pour mon cercle d'amis de l'époque, j'étais la "petite maman" : fêtarde, mais avec ce petit côté maternel qui faisait que je recueillais les confidences de chacun. Une BONNE COPINE quoi (damned !).
Bob était donc un ami... avec qui j'aurais bien aimé rompre ces longs mois d'abstinence... mais passons.
 
En sortant un soir (enfin, un matin) du Club 79, où nous avions bu et dansé au rythme des années 80 (dont je suis une fan absolue), Bob me confia avoir ressenti comme une "gêne" à un mauvais endroit... par contre aucune gêne à m'en parler vu que j'étais une BONNE COPINE. Je luttai contre l'envie de lui demander de me montrer cet endroit (hé hé hé), histoire que je vérifie par moi-même. Mais je restai fidèle à mon statut de confidente n°1 (malgré un décolleté à te filer le vertige) et lui conseillai de consulter au plus vite, ça a son utilité ces trucs-là quand même !
 
Il s'avéra que Bob avait une varice au pénis. Ça n'était pas critique mais ça méritait une intervention chirurgicale. Pauvre Bob, pauvre pénis de Bob... Si je voulais avoir ma chance, il fallait qu'il se fasse opérer ce choupinet. Au besoin, j'assurerai moi-même les soins post-op'( hé hé hé).
Bob se fit donc admettre à l'hôpital la semaine suivante. Je fus près de lui à chaque instant, ses parents étant en poste à l'étranger : chez l'anesthésiste, avant l'opération... Je crois que j'étais un peu attirée par lui finalement, beaucoup même !
 
Peu avant l'intervention, j'allai le voir une dernière fois, histoire de l'embrasser sur la bouchede le rassurer. Une gentille infirmière sortit de sa chambre à ce moment-là, me précisant qu'il entrerait au bloc dans trente minutes. Je le découvris nu sous ses draps et répétant : "Oh putaiiiiiiiin, oh putaiiiiiiiiiin !"
 
- Qu'est-ce qu'il y a ? Tu ne te sens pas bien, tu as peut-être... chaud ? (enlève donc ce drap )
 
- Nan, nan, nan ! T'imagine même pas ce qui vient de m'arriver !! Un truc de dingue !!! Tu l'as vue l'infirmière qui vient de sortir de la chambre ? La métisse ?
 
- Oui, je l'ai vue. D'ailleurs, tu entres au bloc dans une demi-heure, mais t'inquiète ! Je serai là à ton réveil, ça sert à ça les potes ! (et puis peut-être que tu me regarderas, espèce d'aveugle !)
 
- Ouais je sais. Mais tu l'as vue ? C'est une bombasse ! Mais tu sais pas ce qu'elle vient de me faire ?
 
- Non, quoi ?
 
- Elle m'a RASE !! Elle m'a rasé... la zone tu vois ?
 
- Ah merde... bah oui, c'est obligé pour toute opération tu sais... Ça repousse vite, ça gratte un peu mais ça repousse !
 
- Non, mais je sais pas si tu te rends compte Nanette ! Elle m'a rasé partout ! Et pour bien aller dans les coins, elle m'a ATTRAPE, à pleines mains !
 
- Oh, je vois, je vois... T'as été... heu... troublé ? Enfin, j'veux dire... t'as...
 
- Non ! Je me suis concentré au maximum, j'ai fait le vide dans ma tête. Je savais que t'allais arriver alors j'ai pensé à toi ! Et je n'ai pas du tout... enfin tu vois !
 
- Ouais, je vois très bien (salopard) ! Tu as pensé à moi et ça t'a empêché de ...
 
- Oui, c'est grâce à toi en fait ! T'es super ! Sinon, t'imagine la honte ? Alors voilà, j'ai pensé à ma ptite maman préférée et je suis resté serein. Ooooh, t'es chou, tu m'as apporté du Toblerone !
 
 
La loose totale, ma chère Moo. Je n'étais pas bandante, en tout cas pas pour lui. Je mis des semaines à me remettre de cette humiliation... jusqu'à ce coup de fil désemparé de Bob. La cicatrice de l'intervention évoluait en chéloïde (un genre de boursouflure moche) et nécessitait donc une autre intervention.
 
Bien fait ! Il pouvait se brosser pour avoir du Toblerone cette fois !
 
Ceci était donc ma participation au concours de Moo (et un de ces épisodes de loose comme on les aime) !

Vous aimerez aussi...

21 commentaires


  1. ah ouais, tu l'as dit, la loose mdr !


    RépondreSupprimer

  2. Oh pinaize la claque !!! un gros con quand même ! ou alors myope de chez myope... ou trop con !
    En tout cas, t'étais trop choupi toi ...
    Et sinon, son truc, il a fini par tomber ou pas ?
    ;P


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Nan, son truc est pas tombé, mais il a gardé une cicatrice (que j'ai jamais vue d'ailleurs )



      Supprimer

  3. Han le pauvre ! Et en même temps, quel goujat, insinuer une seule seconde que penser à Nanette mit son décolleté l'a fait débander c'est un affront incroyable :D Merci beaucoup d'avoir participé :)
    :) Et Moo tu peux le prononcer Mou, mais Moooooooo ça me plait bien aussi ;)


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Ton jeu était super sympa !!! Merci Mooooooooooooooooo !!!



      Supprimer

  4. Très drôle!!!
    J'imagine l'humiliation, oui, ça fait mal à l'égo!!!
    Tant pis pour lui!!!!


    RépondreSupprimer

  5. Ohhh, Nanette, je suis désolée, mais je me marre ;-)
    Non, franchement, c'est pas drôle ...... Heureusement, Monsieur Nanou est arrivé !!!


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Mais c'est fait pour rire ! Paske ayè, j'ai fait mon deuil du beau Bob !



      Supprimer

  6. Aaaaaaah la méga lose. =/

    C'est vraiment trop naze, la case "bonne copine"... ça devrait même pas exister. Quand on porte des décolletés plongeants et qu'on va voir un mec avec du toblerone, franchement, est-ce qu'on a une
    gueule à être casé dans les "bonnes copines"? Pfui.


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. J'te jure, surtout que c'était du Toblerone quoi ? Ca déchire le Toblerone !!



      Supprimer

  7. Pfffff aucun gout ce Bob !! Moi je trouve tripante madâme !
    Ouiais même que j'en banderai presque !! (Ben quoi Alo elle va bien epouser the HOTline miss !!!)


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Haaaaaaaaan Poulette a viré sa cuti !!!



      Supprimer

  8. @Poulette: Détraquée, vas!!!!:D
    @Nanouche: D'abord j'ai cru qu'il avait une hémorroïde, ensuite j'ai lu et j'ai ri mais RI!!
    Désolée ma Nanouchette!!:D
    Si le Camarade devient trop entreprenant je t'appelle!!


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. C'est fait pour rire, même si sur le moment... j'ai pas rigolé du tout !



      Supprimer

  9. Je crois que je lui aurais fait bouffer son tobblerone par en bas...


    RépondreSupprimer

  10. Il t'a inspiré ce concours de Moo :D


    RépondreSupprimer

  11. ah oui, le toblérone, je lui aurai mis en suppo !


    RépondreSupprimer

  12. C'est excellent! Je rigole toute seule devant mon ordi.. Mais quel rustre! Bisous


    RépondreSupprimer

Newsletter