Un Haricot sur les rails

10 mars

Jean-Claude_appareil-dentaire.jpgOn a toujours su que ça arriverait. Depuis que les "définitives" sont sorties, un peu comme elles voulaient d'ailleurs, mais incontestablement en avant et un peu de traviole.
On le répète au Haricot depuis qu'il a 6 ans avec un ptit truc en plus "Deux ans de galère pour toute une vie de beau gosse !".
L'année de ses 11 ans, il était temps de faire le grand saut, le Grand ayant perdu toutes ses dents de lait. Faut dire qu'il les a perdues vite, la première dès 4 ans et demi ! A un moment donné, le pauvre gosse ne pouvait même plus manger tant elle sont tombées toutes en même temps !
Il était grand temps de redresser tous ces chicots indépendantistes !
 
La faute au pouce ? Pas sûr selon le Dr TGV, une femme orthodontiste, une perle rare, une virtuose de l'appareil dentaire qui a en plus la grande qualité de savoir parler aux enfants.
Notre parcours du combattant a commencé en décembre. D'abord un premier rendez-vous, juste pour voir et constater que oui, y'avait du taf à faire dans la bouche de mon fils. Mâchoire supérieure trop en avant, mâchoire inférieure trop en arrière, difficulté à garder la bouche fermée "au repos". Le Dr TGV s'empare ensuite d'un réflex numérique toutes options (et moi j'en meurs de jalousie) et photographie les mâchoires de mon fils, son visage vu de face, de profil, bouche ouverte, fermée, entre-ouverte... Voilà, c'est fini ! En dix minutes chrono, on a su qu'il allait avoir un appareillage... Mais pour savoir lequel, il faut faire un moulage des dents. Pas aujourd'hui, pas le temps ! En janvier !
 
En janvier, le Grand mord dans une pâte toute verte en couinant comme un furet agonisant parce que "cha m'gêne !" Et rebelote les photos. Rendez-vous en février, mais avec des radios récentes et haute technologie !
 
En février, nous voilà dans une clinique pour faire des radios. La fameuse panoramique dentaire (la pano pour les intimes) et une radio du crâne de profil, de face, vu d'en haut etc... Technique de pointe à la hauteur du montant du chèque que j'ai fait, Dieu bénisse ma mutuelle !
Radios à la main, nous revoici chez le Dr TGV. Elle est gentille le Dr TGV, elle regarde mon ventre avec tendresse et pose plein de question sur le bébé (on aura une ristourne sur l'appareil de la Boubou, c'est certain). Ensuite, elle s'empare des radios, les regarde cinq minutes et annonce qu'elle a "tout ce qu'il faut pour travailler et bien étudier notre cas" parce que "hmm hmm, je vois, je vois, je vais y travailler, on se revoit à la fin du mois !).
 
Fin février, le Dr TGV nous reçoit très solennellement, cette fois, dans son bureau. Le Grand n'est pas effrayé, il sait qu'il va avoir du métal dans la bouche, donc pas d'inquiétude !
Le Dr TGV allume son ordinateur et nous montre tout ce qui ne va pas. Je suis bluffée parce qu'on comprend tout ce qu'elle raconte, elle prend soin de faire répéter au Grand ce qu'il a compris, demande s'il a des questions...
Verdict : deux années de bagues, avec des "élastiques" au début, puis un an de contention (une petite barre métallique placée sur la face intérieure des dents, donc invisible, qu'il peut éventuellement, garder à vie), afin de consolider le travail et éviter la récidive.
 
Le Dr TGV sourit au Grand, le Grand lui sourit. L'annonce de deux années d'appareillage, à un moment si délicat de sa vie de pré-ado ne semble pas l'avoir affecté. Je me sens fière de mon grand garçon, après le rendez-vous, je lui mitonne un p'tit plat ! On va aller au McDo tiens !
 
- Tu as tout bien compris jeune homme ?
- Oui, mais j'le savais déjà, Maman m'avait prévenu ! Ça va pas être facile, surtout que les copains, il se moque de ceux qui ont des bagues, mais bon, ce sera plus joli après !
- C'est très bien, jeune homme ! Parlons maintenant des sujets qui fâchent et d'"une petite chose à faire" suite à la pose des bagues...
 
Là, on n'a pas trop compris où elle voulait en venir, le Dr TGV. C'est pour ça qu'elle a fait un autre discours. Pour tout nous esspliquer.
Mon fils et moi, on va signer un "consentement éclairé", qu'on va bien lire avant. Et qui stipule, enfin, qui fait la liste de tout ce qu'il ne pourra pas manger pendant deux ans : chewing-gum, fruits secs, bonbons mous, bonbons durs, carambar, pas de mâchouillage de stylos non plus. Le Grand encaisse bien la fin des réjouissances sucrées et répond en disant qu'il lui reste un bons mois et demi pour se gaver de bonbecs !
 
Et elle a gardé le meilleur pour la fin, la doctoresse spécialiste en chemins de fer, la petite chose à faire suite à la pause des bagues :
 
- Le jour de la pause, tu ne sentiras rien. Par contre le lendemain, tu auras sans doute mal à la mâchoire, puis à la tête, parce que ça déclenche des céphalées, des maux de tête quoi ! Tu auras un peu de mal à manger et tu vas saliver beaucoup...
Ah et Madame, après la pause des bagues, je vous donnerai une ordonnance pour faire procéder chez le dentiste, à l'arrachage de DEUX prémolaires supérieures. Elles prennent trop de place pour que les dents se remettent en place correctement. N'ai pas peur, jeune homme, on prescrit de puissants anti-douleurs suite à l'extraction, parce que tu auras très mal une fois l'anesthésie locale dissipée".
 
J'ai prié en silence pour que mon fils ne connaisse pas le sens des mots "extraction" et "anesthésie locale". En vain.
Il est devenu tout blanc et j'ai bien vu que ses petits yeux devenaient tout brillants, sa petite bouche a frémi et il a juste dit "on va m'arracher des dents... DEUX dents..."
 
Étaient-ce mes dents qu'on allait arracher ? Parce que j'ai eu envie de pleurer moi aussi. Encore plus quand il a mis sa main dans la mienne et m'a regardée avec son regard de Bambi...
En sortant du cabinet, j'ai fait ce que j'ai pu pour le rassurer. Non, en fait j'ai fait ce que j'ai pu pour me rassurer moi : je l'ai emmené au McDo où nous avons mangé comme des gorets, puis nous avons acheté à Carrefour Market tout ce qui lui serait interdit. "J'ai un peu peur du dentiste, mais ça va mieux Maman".
 
En le regardant engloutir M&M's, Carambar et Pimousse, je me suis sentie mieux moi aussi !
 
Le 12 mars, samedi (samedi !), mon fils aura 11 ans. Le 25 mars, on lui posera ses bagues...

Vous aimerez aussi...

21 commentaires


  1. Les miens ont la chance de passer au travers !
    J'hallucine, ton haricot est du 12 mars ? mon n°1 est du 18 mars !...
    et la fève et le grain de café sont quasi jumelles !
    Trop drôle !
    comment vas-tu toi ?


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Ca va bien, je suis dans les starting block. Contractions de pré-travail à gogo, mais col ultra fermé ! On me dit de profiter mais j'en peux plus d'attendre si tu savais, j'ai tellement de la
      voir...


      Ca fait longtemps que je ne suis pas passée chez toi, j'y vais de ce pas !



      Supprimer

  2. 2 ans de bagues ... ton Haricot s'en sort plutôt bien, nous on en a tous eu pour au moins 2 ans et demi (pour moi : pose en fin de 6° et retrait avant Noël en 3°). Je me souviens quand on m'a fait
    mon moulage, j'avais le choix du parfum de la pâte (fraise/coca/menthe/framboise/cerise) mais j'ai eu l'impression que mes dents allaient partir avec le moule !! En tout cas, le Dr TGV me fait un
    peu penser à mon orthodontiste qui nous avait super bien briefé (par contre, elle s'était limitée aux chewing-gums et aux Carambar et j'ai compris pourquoi quelques mois plus tard ...)
    Bises et bon courage pour ton Haricot


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Merci Ginie !


      Elle nous a dit 2 ans minimum "s'il est sérieux". Quand j'ai vu le devis, j'ai dit tout de suite "oh mais il va être sérieux vu le prix du semestre !"



      Supprimer

  3. pour Fils Cadet y'avait du taf aussi, et comme il a perdu ses dernières dents très très tard, c'est à 14 ans qu'on lui a fait poser, et pour 2 ans ! bonjour la galère pour un ado, car pour les
    autres l'appareil avait déjà été enlevé !!! bref, ça s'est passé nickel, il n'a à peu près jamais eu mal, et faut voir le résultat !


    RépondreSupprimer

  4. J'y ai eu droit aussi pendant 2 ans et comme j'avais pas assez de place, je suis aussi passée par la case "extraction" (3 prémolaires, j'avais la chance qu'il m'en manque 1). Mais vu le résultat,
    ça valait le coup. C'est douloureux quand on ressert (tous les mois) mais ca va.
    Pour fiston chéri, on est bons pour y passer car il n'y a déjà pas la place pour les dents de lait (hyper serrées et certaines ont "tournées" pour prendre moins de place).
    Bon courage à ton fils (et à toi!)


    RépondreSupprimer

  5. J'ai été pendant 2 ans "de l'autre côté", secrétaire en cabinet d'ortho, je compatis ; je n'ai jamais eu à en porter, mais je connais toute la procédure, ton loulou est super courageux dis donc, et
    bravo à l'ortho qui sait parler aux enfants :)
    Bon courage pour tout ça, mais comme vous lui avez dit, 2 ans de galère pour toute une vie d'un magnifique sourire derrière ! :)
    (bon et c'est quoi tous ces enfants du 12 là ? hein ? le mien aura 3 ans samedi...)


    RépondreSupprimer

  6. Ah la la . Empathie complète et totale ... ma loute (8 ans bientôt) est "menacée" de tout cela ! On verra mais elle qui est morte de trouille pour un rien ça va être sport ! Bon courage au beau
    gosse courageux ... et à la maman aussi (arrrhghh !)


    RépondreSupprimer

  7. J'ai porté un appareil de 22 à 24 ans (ouais, la honte!)
    Je confirme, ça fait mal le lendemain. A en chialer! (Mais je suis douillette)
    Courage à lui!!
    Prépare lui la dose de Doliprane!


    RépondreSupprimer

  8. Grand Mec N°1 et P'tit Mec N°2 sont passés par là ... ils ont maintenant un sourire ravageur (quand ils sourient !!!)
    Prévois quand même le stock de paracétamol, c'est quand même un chouille douloureux cette histoire ;-)
    Courage à vous deux !!


    RépondreSupprimer

  9. Je ne commente pas souvent mais, là, il faut que je te donne mon avis : 2 ans et 2 dents, ca va très bien se passer ;-)

    Moi, c'était 4 dents et 1,2,3,4... heu 5 ans ! Posé en 6ième et retiré en 1ère.
    L'arrachage des dents, c'est pas trop compliqué et je n'en garde aucun souvenir. Par contre, le lendemain de la pose des bagues... ouille ouille ouille. je confirme que ca fait TRES mal (et je ne
    suis pas douillette ! ). Je ne pouvais manger que de la purée et jambon mouliné, comme les enfants, et je ne supportais pas que mes machoires se ferment et mes dents se touchent...
    Mais dans mes souvenirs, on m'avais d'abord collé les bagues et j'étais revenu à un autre rendez vous pour le fil qui ferme l'appareil, et c'est là que ca douille.
    Bon courage à ton loulou. Et il a raison de garder en tête le résultat : chez moi, c'est incomparrable !:-D


    RépondreSupprimer
  10. Poulette Dodue10 mars 2011 à 15:45


    2 ans de patiente et après "tombage de girls" à la chaîne grâce au sourire qui tue !!!


    RépondreSupprimer

  11. 2 ans de bagues "seulement", ça va, ça va passer vite ! Moi je me souviens, j'en avais eu de 11 à 14 ans, sur le coup c'était dur et après, quelle fierté d'avoir un beau sourire ! Bon courage à ton
    loulou et bon, je ne devrais pas le dire, mais des bonbons et des chewing gums, j'en mangeais quand même un peu ;) Et quand une bague se décollait, ben on retournait la faire coller !


    RépondreSupprimer

  12. Alors pour çà, et pour le port de lunettes, je crois que j'assumerai pas du tout, et que çà sera le Chéri Mac Gyver qui s'y collera...

    Quand je pense que ma premiere visite au dentiste a été à mes 21ans, et que j'ai, heureusement, aucun soucis de dentition ^^'
    Courage, moi, je me serai mise à chouiner à sa place tiens XD


    RépondreSupprimer

  13. pauv petit chou !!! comme je comptis, j'y ai eu droit aussi, ça a duré plus que 2 ans, j'ai eu les élastiques aussi (elle t'a dit ta dr tgv qu'il ne faut pas rire à gorge déployée ou même juste
    bailler sous peine d'éclatage en règle des élastiques dans la bouche, c'est charmant ! elle t'as dit aussi qu'il ne faut pas manger de pain du chocolat au collège si tu n'as pas ta brosse à dent
    pcq les morceaux qui restent collés entre les bagues, c'est pas top glam pour la drague !) et puis j'ai eu droit au casque, le truc que tu t'accroche sur les dents, qui maintient derrière la tête,
    que tu peux pas fermer la bouche pour dormir.
    ah le pauvre petit, je compatis vraiment... j'en ai beaucoup souffert, mais c'était en grande partie du au fait que je n'avais pas de Dr tgv, mais de DR PEVERS, le gars qui faisait peur, un sourire
    de sadique, qui pouvait rester 1/4d'h au dessus de ma bouche ouverte sans toucher à rien, juste à regarder, ouvrir des tiroirs, les refermer ec... 1h que ça prenait tous les mois juste pour
    resserer cette horreur, ne me coupant pas le fil qui dépassait, le laissant me scier le fond de la joue, et m'engeulant quand je le disais. cet horrible bonhomme m'a traumatisée ! sans dec, je ne
    suis jamais retourné chez un dentiste depuis...(honte sur moi, battez-moi, prenez rdv pour moi, un jour mes dents vont tomber ....bouhhhh j'ai peuuuuur !!!)
    alors béni ton dr tgv, chouchoutes-la !! et béni le fait que ce soit....oula, 18 ans après moi (mon dieu, je suis si vieille que ça ????), les temps ont changé, tout s'est amélioré !!
    en tout cas, ton haricot, il est formidable quand même ! moi je dis que tu as de la chance d'avoir un super bonhomme comme ça !!


    RépondreSupprimer

  14. Il est bien courageux ton fiston, et faut pas se leurrer, c'est clair qu'il aura encore besoin de réconfort, notamment à chaque visite quand le Dr TGV aura reserré les bagues, assez indescriptible
    comme douleur pendant quelques jours... Aux vues de mes propres péripéties dentaires (4 années de bagues, 2 années de "maintien") et du placement assez ubuesque des dents de mon homme, il y a fort
    à parier que notre progéniture y aura droit aussi, et vraiment, je n'ai pas hâte de ce moment. Mais tu as raison, ça vaut la peine, on s'en rend compte plus tard !! Bisous Nanette


    RépondreSupprimer

  15. Je ne commente pas non plus très souvent mais j'adore l'esprit de ce blog ... la fantaisie, le scoups de gueule, les coups de calcaire ...
    Chez nous, pour l'orthodontiste, on a déjà donné avec les Jules (de maintenant 19 ans).
    La luppiote (de 12ans) vient de faire son contrôle annuel avec ... éventuellement ... on ne sait pas encore ...la pose d'un appareil (suivant l'évolution dentaire).
    Et avant le RV, elle était dans un état d'excitation en récitant en mentra ..."Pourvu que j'ai un appareil..." On était 4 à être complètement halluciné devant ... l'inconscience de cet enfant ...
    On lui aurait offert un voyage à Disneyland ... elle aurait eu la même réaction ...
    Donc, nous lui avons fait signer,presque très sérieusement, un papier où elle écrit sa flemme et son envie de porter un appareil dentaire ... Comme ça, lors des premières bagues ... on aura une
    assurance anti-râlerie ... (t'as qu'à croire ...)
    Pfffffffff...
    Sont fous, ces gamins ...
    DominiqueL.


    RépondreSupprimer

  16. si cela peut te consoler et le Haricot avec, on m'a arraché 8 dents (oui, tu as bien lu, HUIT), avant la pose des bagues. Moment désagréable au possible, mais je n'en ai pas été traumatisée ...
    (cela dit si c'était à refaire je passerait mon tour ... il est des choses que seuls les enfants peuvent encaisser ...). Au collège, j'avais les bagues avec élastiques, et les lunettes. On
    m'appelait la centrale électrique. Et ben j'ai appris à laisser glisser, et je suis très cool aujourd'hui avec les moqueries. Tu verras, il ne ressortiras que du positif de cette petite épreuve !


    RépondreSupprimer

  17. Bon... j'avoue, à "il est devenu tout blanc", j'ai souris!

    A part ça, les appareils dentaires, c'est LA grosse arnaque.
    J'avais les dents en avant, on m'avait dit: appareil pendant 2ans minimum. Quand on a dû déménager en Allemagne, on a demandé à l'ortho de nous donner un nom d'un collègue à la frontiere pour que
    je puisse suivre mon traitement.
    reponse de l'ortho: "oh...bah vous savez, finalement, je crois que ca sera bon, je vais pouvoir lui enlever juste avant que vous partiez"...
    Au total, j'ai gardé ces fichues bagues pendant 9mois. SEULEMENT. Et mes dents n'ont pas rebougé (contrairement à ce que font croire les vilains racketteurs)
    Rien que le fait qu'elle te fasse revenir tous les mois avant même la pose du truc ca m'a fait hérissé le poil!
    Ils se foutent de nous et je suis bien désolé pour la petite poignée qui reste honnête, mais pour moi, ce ne sont que des raclures qui nous pompe notre fric sous pretexte de rendre nos gosses plus
    beaux.

    (oui, je suis énervée!!)


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Serais-tu comme moi, une blasée de la couronne dentaire ? ;-)


      Hélas, ils connaissent leur pouvoir et leur science, du coup on peut pas faire sans eux ! Dans ce suivi de deux ans, on va devoir venir une fois par mois "resserrer" les bagues, heureusement,
      c'est compris dans le prix. C'est très cher... vive la mutuelle !



      Supprimer

  18. Rhhhaaaa c'est vrai que la fève va arriver!!!Pas vu le temps passé!!
    Concernant les appareils, je suis une pro!! Mes trois grands y sont ou vont y passer!!
    Pour le graton, compliqué... Elle devait avoir une "force extra orale", un casque qui, 14 heures par jour!! Là j'ai dit"non" ou "zob" sais plus.. Je me suis cassé le fion, mais j'ai trouvé un ortho
    osthéopathe, si si ça existe!!!
    En fait elle aura une goutière, des mouvements à faire, des soins plus longs..Mais pas d'appareil et sérieux ça nous soulage vachement!!


    RépondreSupprimer

Newsletter