Le côté obscur de la Force

27 avril

La Force de quoi ? La force de vie pardi ! Cette force incroyable qui te permet à toi, femme, de faire le truc le plus énorme qui soit : donner la vie.
Donner la vie, soit : porter un enfant dans ton ventre pendant 9 mois ou moins, porter un enfant dans ton coeur pendant deux ans ou plus, pousser et encore pousser quand tu n'as plus d'énergie, te faire ouvrir le ventre quand ça s'avère nécessaire, traverser un océan pour aller chercher ton enfant du bout du monde... Si c'est pas une Force surhumaine, je ne sais pas ce que c'est...
 
On te parlera moins du côté obscur de la Force. Toutes ces petites choses pas glamour et autres petites humiliations autour de la naissance...
 
- Par égard pour ma santé mentale, je n'ai pas compté le nombre de personnes qui a vu mon fri-fri. Je sais seulement qu'il y en a plus que 5.
 
- Après les soins de la Boubou, son papa l'a ramenée près de moi. Instant de bonheur parfait, à peine dérangé par Cécile la sage-femme. Cécile guette le placenta, c'est sa dernière mission : le sortir et l'examiner sous toutes les coutures.
Mon mari et moi pouponnons, sourds aux bruits du tensiomètre mais hypnotisés par les petits vagissements de la Boubou...
Instant parfait je vous dis... Jusqu'à ce que Cécile m'appuie un peu sur le ventre... et que le placenta sorte dans un immonde bruit de succion spongieuse. Ça fait un peu comme un pet mouillé. Un très gros pet mouillé. Monsieur éclate de rire, moi je fais celle qui n'a rien entendu.
 
 Après deux heures seuls tous les trois, très rarement dérangés. Cécile revient me proposer le bassinet. Aaaaaaah le bassinet ! "Vous avez certainement envie d'uriner Madame Nanette ?" Après avoir pissé toutes les 10 minutes pendant trois mois, avec une grosse grosse envie à chaque fois, au final pour faire trois gouttes, je m'attends à ma petite récolte de pipi habituelle.
On place le fameux bassinet sous mes fesses. Ça a du mal à démarrer cette histoire de pipi finalement, alors je pousse. Ah, ayè, je fais pipi ! Une minute passe, puis deux. Je jure que c'est vrai. Cécile revient et me demande si j'ai fini. Bah non, j'ai pas fini, une vraie fontaine ! Monsieur a chronométré trois minutes et quelques (ouais, on s'éclate en salle de naissance nous, on chronomètre notre pipi !).
Et pour info, j'ai fait des pipis géants pendant plusieurs jours. Rapport à la rétention d'eau, le truc qui faisait que j'avais des pieds d'éléphant. Faut bien qu'elle sorte par quelque part l'eau.
 
- Et le caca alors ? On n'en parle pas ? Tu te rappelles quand j'étais constipée au dernier degré ? Finalement en fin de grossesse, mon transit était excellent... Tous les jours de mon séjour à l'hôpital, la sage-femme en chef m'a demandé si j'étais allée à la selle. "Alors, des selles aujourd'hui ?" "Le bébé oui, mais moi non !". 
Devant mon mari évidemment, sinon c'est pas drôle. Non, ça faisait 5 jours que j'étais pas allée à la selle. Constipée. Re-constipée. Aujourd'hui encore c'est pas la joie au niveau du transit.
 


Après l'accouchement et un premier lever assisté (=aidé par une sage-femme au cas où je tombe dans les vapes), j'ai enfin le droit de me lever seule. Je file aux toilettes (voir pipis plus haut). Je soulève mon tee-shirt... Flanby. J'ai du Flanby à la place du ventre. Pas de nouvelles vergetures (j'en ai eu plein pour le Haricot qui se sont réécartées pour la Fève), juste un machin tout flasque.
Je te rassure, ça fond comme neige au soleil, merci l'allaitement. Par contre, y'a encore du boulot pour raffermir la peau.
  
- Purée, j'oublie des trucs, mais quoi ? Aaaaaaaaaah ouais ! La scène de crime ! Où ça une scène de crime, me demanderas-tu ? Dans ma culotte tiens !  Les lochies sont mes amies. A l'heure où j'écris ces lignes, les garnitures géantes de l'hôpital ont laissé leurs places à des serviettes Maxi Maxi Over Plus Maxi Night de chez Carrefour Market (ne commet pas l'erreur d'acheter des Always Nuit, toutes plates et pleines en 10 minutes).
Des fois, genre à "J+8" après l'accouchement, tu crois que les lochies sont finies. Ça s'appelle le "petit retour de couches". Pour le coup, tu les enlèves les couches et tu te colles un bon vieux protège-slip... Enfin, ça c'est quand tu es comme moi et que tu n'as pas enfanté depuis 11 ans. Je me suis dit "chouette, je suis l'exception, j'ai saigné que 8 jours, trop cool !" Et non ! Une malheureuse journée ça a duré. Après mon mari est venu me voir gentiment dans la cuisine, pendant que je faisais mon énième cake au chocolat (pour les visiteurs, j'en reparlerai), tête baissée le mari : "Heu, Nanette, heu... j'crois qu'tu saignes !" Et un jogging de foutu, un ! (finalement, ça part après trempette dans l'eau avant lavage).
 
 
Voilà, je t'ai tout dit. Ou plutôt tout écrit. Et tout ça avec une petite gloutonne accrochée à mon sein droit !
 

Vous aimerez aussi...

25 commentaires


  1. Hmm quand je pense que je vais y repasser bientôt... Bon enfin je me dis que ça ne dure pas trop longtemps :D
    Bon courage en tous cas avec les suites de couches (je déteste ce terme), et pour info, moi je ne supporte pas les produits carrefour ;) (paraît que les Ruby en pharma sont bien, autant côté
    confort que côté absorption)


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Pour les produits carrefour, je suis devenue pas mal adepte quand j'ai vu un reportage qui montrait que marques normales et marques de distributeurs étaient fabriquées au même endroit ! Juste le
      paquet change la plupart du temps, notamment pour les jambons etc... J'étais verte !



      Supprimer

  2. ATTENTION le cake au chocolat pour visiteurs peut nuire gravement à notre ligne !!!
    T'as raison Nanette autant tout dire aux copines !


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Comme ça elles sont prévenues les coupines ;-)



      Supprimer

  3. Ah oui ! Je me souviens... j'adorais que la sage-femme entre dans ma chambre vers 6h45 alors que bébé m'avait fait passer une nuit atroce et qu'elle s'était enfin endormie, juste pour savoir "Vous
    êtes allée à la selle ?". J'ai fini par dire oui, même si c'était pas vrai, pour pouvoir sortir plus tôt et enfin me reposer !


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Haaaaaaaan, je vais te dénoncer : t'es pas allée à la selle !!! ;-)



      Supprimer

  4. Ahhhh, ben moi j'ai connu la révision utérine ... Quand le placenta veut pas sortir tout seul et qu'il faut aller le chercher .... (vive la péri) .... Heureusement, ils ont viré les mecs de la
    salle d'accouchement ... C'est super glam aussi, surtout quand la gynéco te dis "Je vais encore vérifier si je n'ai pas oublié un morceau" .... ;-)


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Oh purée... je connaissais pas ce truc...



      Supprimer

  5. Moi aussi je vais bientôt y passer et pourtant je rigole devant ton billet! Je ne vais peut-être pas rire longtemps; tu me diras!!
    En tous cas, merci de partager ces moments avec nous et ce, avec autant d'humour, je ne m'en lasse pas.


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Merci Dorice ! T'inquiète pas, quand on est prévenue, ce ne sont pas vraiment des inconvénients. Mais j'ai une amie qui ne s'attendait pas à tout ça et qui l'a mal vécu.



      Supprimer

  6. ah les lochies... elles ont cessée le jour des deux mois de ma fille....et se sont suivies par une infection vaginale. Youpiiiii


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Là je perds beaucoup moins... mais je perds toujours !



      Supprimer

  7. Je disais ça pour les produits carrefour, parce que j'ai fait des réactions allergiques... Va savoir :)


    RépondreSupprimer

  8. C'est bien, ce genre d'article me prépare à ce qui va m'arriver dans 3 mois maintenant.
    Des fois que j'ai oublié depuis Titie...


    RépondreSupprimer

  9. 3 semaines de lochies pour mes 2 grossesses ... juste l'horreur. Et l'infirmière qui demande "Vous avez eu des gaz ce matin ?" forcement les moments où on a de la visite ...Bisous à ta petite
    gloutonne ;)


    RépondreSupprimer
  10. madamezazaofmars27 avril 2011 à 16:04


    Je me rappelai de tout pour le second accouchement, le premier ne s' etant pas bien passé, du coup tout m' a paru plus doux...
    Ton article est a faire lire a toutes les primipares, mais seulement quand elles auront accouché


    RépondreSupprimer

  11. Pas de doutes, t'as tout dit :-D
    Tout ce qu'on n'ose pas dire ;)

    Pour la constipation, j'ai mis du temps à retrouver un transit normal...

    Et maintenant, après 3 gros bébés, ce qui me fait flipper, j'en fais même des cauchemars, c'est la descente d'organes :-/

    Je prie pour ne pas connaitre mais mes grands-mères l'ont eu alors c'est peut-être dans les gênes ...


    RépondreSupprimer

  12. Ouaie... Et quand on te dit, toujours devant chéri : "et vos hémoroides, ça va mieux ?" o_O

    Sinon, là, je suis pile poil à 4 semaines post partum et JE SAIGNE TOUJOURS MERDEEEEEEEEEEEEEEEEE !!!!!


    RépondreSupprimer

  13. Ho, honnêtement, ca va je m'attendais à pire en commençant à te lire!

    Ce qui me fait flipper d'avance, c'est plutôt le côté psychologique.


    RépondreSupprimer

  14. Et sans oublier, l'épisio et l'inflammation des cicatrices, les hémorroïdes... et l'inédit, le déplacement du coccyx, c'est pas une entorse de la fesse ms c'est pas mal non plus, BBjeanne à 16 mois
    et j'ai encore mal ... Courage !


    RépondreSupprimer

  15. Je crois que tout est dit ! allez, je fais juste un peu ma craneuse, pour mon premier : 8 semaines de lochies, pour mon deuxième : 8 jours seulement !! Oui, je n'en suis toujours pas revenue...


    RépondreSupprimer

  16. le retour de couche un vrai bonheur !

    1 mois de saignement post accouchement
    10 jours de gros saignement pour le retour de couche
    pose du stérilet et hop un mois de saignement à nouveau
    infection urinaire, micose et hop 10 jour de saignement à nouveau et c'est pas fini....

    Ma vie sexuelle est un désastre :))


    RépondreSupprimer

  17. Miam les lochies (j'ai déjà oublié combien de temps ça a duré, c'est fou comme la mémoire peut être sélective!). En tout cas j'avais des serviettes Ruby, parfaites si l'on peut dire (et les fameux
    slips filets, tiens, je les avais oubliés aussi. Pffff).
    Sinon qu'est-ce que j'ai eu de désagréable? La sonde parce que j'arrivais pas à faire pipi (une fois la péri disparue, c'est franchement pas agréable).
    Les tétons en feu à cause de l'allaitement.
    Mais pour moi le plus dur ça a été de gérer les visites alors que j'étais claquée, de devoir faire bonne figure alors que j'avais juste envie de pleurer!
    Je suis pas près d'en faire un 2ème, moi!


    RépondreSupprimer

  18. Merci de ce message qui me rapelle pourquoi j'avais dit le 2eme non jamais. Pq on oublie et faut pas


    RépondreSupprimer

  19. bon, sûre, certaine, j'y retourne pas !!! :)


    RépondreSupprimer

Newsletter