Couches lavables : quand Papa ne veut pas

20 septembre

papa-couches.jpg

N'en déplaisent aux féministes, c'est souvent les femmes qui décident de passer aux lavables. Si un homme a eu cette idée, qu'il se manifeste dans les commentaires.
Soit ça nous prend comme une envie de pisser (de faire pisser nos mioches dans de la micropolaire), soit on y a réfléchi pendant quelque temps, comme moi. Quelque soit nos motivations (écolo, écono, couchomaniaques ou raison de santé), c'est nous, les mamans qui faisons la démarche, cherchons les meilleures modèles et faisons les tests sur nos bébés-cobayes.
 
Et souvent, très souvent, les papas freinent des quatre fers pour s'y mettre. Chez nous, je ne mentirai pas, c'est plutôt moi qui change les couches, rapport au fait que je suis en permanence avec la Boubou et que rien ne me dégoûte (il faut voir la tête de mon mari devant un caca apocalyptique, tssssssssss).
J'en ai donc parlé plusieurs soirs de suite, l'air de rien. J'ai récolté un "mouais si tu veux...". Normal. Tout ce qui concerne la puériculture le dépasse complètement. Il réagit plus tard : "Han mais c'est génial cette baignoire pliable !". Alors que j'en ai parlé dix fois avant. J'ai donc lancé mes premières commandes de couches toutes seule. Ouais, j'aurais pu en discuter des plombes, avec force grandes phrases du type "faudra vraiment que tu t'investisses hein, tu réalises ce que ça implique et blablabla". J'aurais pu.
 
Et puis on a reçu les couches, on les a testées. Ça l'a intrigué toutes ces couleurs et puis il a trouvé ça chouette et fun, critiquant tel modèle pour ses couleurs pâlottes, préférant celui-là pour ses couleurs flashy... Bref, depuis, il est adepte, même si le change n'est pas le moment qu'il préfère avec sa fille.
 
Il arrive pourtant que les papas disent non, pas de couches lavables, c'est trop chiant et compliqué et point barre. On fait quoi dans ces cas-là ? C'est comme pour tout : à chaque argument contre, il existe un argument pour !
 
> C'est trop cher, trop de sous dépensés d'un coup !
On a vu dans le billet sur l'investissement de départ que ce problème peut être facilement contourné...
 
> Une couche ET une sur-couche ? Trop compliqué !
Le système couche+culotte de protection (voir description dans le billet sur les infos de base) décourage souvent les papas et certaines mamans à passer aux lavables. Il y a encore quelques années, seul ce système existait et paraissait bien lourd à gérer. Aujourd'hui, les lavables ressemblent à s'y méprendre à des jetables (en beaucoup plus joli, évidemment), utiliser une TE1 est simplissime : on la met, on l'attache. Terminé.
Elle est sale ? On l'ouvre et on fait comme avec une jetable : on fait le ménage du plus gros, on nettoie et on en remet une autre. Ensuite, direction le seau ou la machine directement. Simple.
Pour la nuit, rien ne vaut le système classique, mais avant le coucher, on a plus de temps pour attacher tout ça et on est bien content quand le bébé se réveille sans fuites !
 
> On va se foutre de nous avec tes couches là !
Oui, inutile de se leurrer, on passe pour des originaux mon mari et moi. "Vous vous faites chier pour rien !", "On est en 2011 hein, vous êtes rétrogrades". Voilà ce que c'est que d'avoir des potes qui ont eu des bébés en même temps que nous. Tous en jetables of course.
En général je réponds très poliment, comme quand on me fait des remarques sur l'allaitement. Très poliment. Au début.
Des fois, ils insistent un peu trop. Alors je suis plus ferme : "Ecoute, c'est moi qui lave, donc ça ne devrait pas te poser de problème" ou encore "Chacun fait comme il veut avec son bébé".
Parfois, quand vraiment on se moque (ce qui peut arriver), je charge (je suis du signe du taureau, c'est pas d'ma faute !) : "Quand j'aurais besoin d'un avis ou d'un conseil, je te le demanderai". Tout ça avec mon regard n°12, qui veut dire "me fais pas chier, sinon je fous le contenu de la couche sur la tête !". De toute façon, nos amis me connaissent, la méchante dans notre couple, c'est moi gniark, gniark, gniark. Monsieur déteste les conflits et ne relève jamais les ptites remarques. Moi, si, quand elles deviennent lourdes.
Et puis, entre nous, le regard des autres, on s'en tamponne. On fait avec, ça aide à grandir.
 
> Je vais avoir les mains dans le caca à chaque change et toucher les couches pleines de pipi pour les mettre à la machine !
Pas plus qu'avec une jetable. Quand le seau est plein (ou au moment de votre lessive habituelle), pas la peine de saisir les couches à pleines mains. Il existe des filets à linge très pratique à utiliser comme un sac poubelle. On saisit le sac et hop, direct en machine ! Il m'arrive tout de même de les toucher, pour les frotter de savon au fiel quand j'ai peur qu'elle se tachent, mais c'est tout. Et puis ça ne me dégoute pas (je sais, je ne dirai pas la même chose au moment de la diversification).
 
Je ne crois pas avoir fait le tour des contestations possibles, si j'en oublie, amies laveuses, lâchez-vous dans les commentaires.
 
t-shirt-lavables.JPG
 "Les Papas sexy changent des couches lavables"

Vous aimerez aussi...

43 commentaires


  1. Ici j'ai imposé les lavables sans trop demander son avis (rapport au fait que c'est surtout moi qui change les couches alors hein...) mais je lui avais dit que si ça le saoulait trop, quand c'est
    lui qui la change il peut mettre une jetable.
    Immense surprise pour moi quand il a du la garder une semaine à Noel et que je la retrouvais toutes les soirs avec des couches lavables !
    J'étais trop fière de mon homme !


    RépondreSupprimer

  2. L'Homme aussi a freiné des deux pieds au début .... Puis il a commencé à changer les couches "pipi" ... Pour finir, il change tout, rince, essore, fout les doigts dans le caca si nécessaire !!


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Ici, Monsieur Nanou n'est pas trop à l'aise avec le change, que ce soit en lavable ou jetable. Mais il y travaille !



      Supprimer

  3. Monsieur Nanou n'a pas encore 2ans 1/2 d'expérience !!!


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Oui c'est vrai ! Ils sont tout de même vaillants nos primipares !



      Supprimer

  4. Pas de souci avec le mien une fois que je lui ai expliqué que ça pouvait être simple :-) Et puis avec le système des inserts pressionnés, bin c'était nickel.
    Et j'adore le tee-shirt :-)


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. C'est ce qu'il faut que les gens comprennent que c'est SIMPLE d'utilisation !



      Supprimer

  5. Alors moi j'hésite encore, mon homme est carrément contre...
    Chais pas, j'me tate...


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Il faut tester. J'essaierai d'organiser des concours pour gagner quelques couches à la rentrée (j'y travaille).


      Au départ, mon mari avait du mal et puis il s'y est fait. Il préfère par contre, les scratchs aux pressions. C'est plus facile à ajuster.



      Supprimer

  6. Pas de souci avec le mien, qui a été interressé assez vite, m'a accompagné aux réunions démo de couches et a grandement et activement participé au choix des couches pour l'achat.

    D'ailleurs, j'ai un original ici, qui préfère encore changé une couche cacateuse que de savonner son fiston... Et qui se charge des 3/4 des lessives.

    Par contre, on a eu le droit aux reflexions, de la part de gens de la famille proche, dont une, de 20 ans, sans enfants, qui m'a sorti que "Badinter elle a bien raison, ça et l'allaitement, c'est
    fait pour ramener les femmes à la maison et la cuisine!" alors que bébé n'était pas encore né...
    Ben je suis pas Taureau mais j'ai chargé quand même. ^^

    Et il est génial ce tee-shirt! (y a pas le même avec 'grand dad" et "grand mom"? ^^)


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Super mumu !!! Tu as un spécimen rare de Papa-laveur, quelle chance ! Nous aussi on passe pour des rétrogrades avec nos écharpes, nos couches et notre bébé au sein. Mais j'essaie d'en rire...
      Enfin, ça prouve que l'intolérance marche dans les deux sens. Et je ne peux pas blairer Badinter ;-)



      Supprimer

  7. Excellent! Il faut que mon mari lise ton article! Il refuse toujours les couches lavables...


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. S'il te dit oui et qu'il adhère, j'espère que tu me raconteras ça ! Dis, donc tu es des Antilles aussi non ?



      Supprimer

  8. Le change n'a jamais posé de problème à El Ombre (qui "torchait" son frangin ! donc...)! Ici ce fut jetables, pas de comparaison du coup.


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Mine de rien, l'expérience avec les petits frères/soeurs ça aide beaucoup. Mais Monsieur Nanou a été particulièrement couvé par les femmes de la famille... donc il ne savait pas faire grand chose
      niveau ménage, cuisine et soin bébé !



      Supprimer

  9. Oui je suis de la Martinique^^ Toi aussi? Antillaise? Je te tiens au courant pour les Couches Lavables! Je comptais essayer pendant mes vacances.


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. De la Guadeloupe, mais j'ai un beau-frère martiniquais ;-) Ce sera d'autant plus facile en vacances, le linge sèche vite. Tu en achètes juste une ou deux pour tester, tu verras c'est très simple.



      Supprimer

  10. Ici NursePapa, étant infirmier en chirurgie digestive, le caca il connait. "à côté de mes patients le caca de mon fils c'est que du bonheur!" c'est ce qu'il répond aux questions du type "mais ça ne
    te dérange pas de mettre les mains dedans?".

    Alors les couches lavables il a vite adhéré, donc quand je lui ai proposé d'aller chez Apinapi (merci pour l'adresse), il était tout content de pouvoir découvrir d'autres modèles... Fière de mon
    homme!


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Tu me fais plaisir en me disant que tu as connu la boutique en lisant le blog ! J'en suis complètement fan. Je viens de faire une commande par internet (quel dommage que ce soit loin de chez
      moi), je ne m'en lasse pas !


      Encore un super modèle de Papa Laveur dis donc !



      Supprimer

  11. Au dernier voyage en Afrique avec mon homme, il a pris un anti paludisme dont un des nombreux effets secondaires étaient les erythèmes fessiers. Autant dire que quand j'ai argumenter de ce côté là
    pour les couches lavables, y'a pas eu photo!!


    RépondreSupprimer

  12. au début l'homme a bien ri ici ! il était persuadé que c'était encore une nouvelle lubbie pour moi !!^^ mais quand il a vu que les jetables disparaissaient de la salle de bain il s'est inquiété ...
    il m'a posé pleins de questions sur "les couches robotiques"! il est daccord sur l'aspect économique, le côté écolo lui ce n'est pas du tout son truc par contre. il ne trouve pas cela contraignant,
    sauf pour les cacas explosifs du Pti prince, là il passe la main !! il n'est pas aussi "cinglé de la couche" que moi, mais il a adopté le principe et il le defend même !! ;-)


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Aaaaaaaah mum addict, j'ai essayé de commenter chez toi aujourd'hui. J'ai pas réussi ! Pareil pour le mien, très peu sensible à l'écologie, mais à l'économie oui !! Si tu es cinglée de la couche
      on va s'entendre !!



      Supprimer

  13. Je trouve ça marrant que les mecs s'en fichent. Un peu comme l'allaitement, ils ont pas tellement d'avis avant.
    C'est ce qui me fait dire qu'au final, c'est pas vraiment essentiel tout ça. (C'est pas une critique, juste un constat.)


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Non, pas essentiel, mais c'est plutôt chouette d'être d'accord. Pour l'allaitement, mon mari n'avait pas d'avis, sauf sur le fait que c'était économique :-D C'est venu plus tard.



      Supprimer

  14. En tant que nulli, j'y pense déjà, mais sans en faire une priorité. Par contre, plus je me renseigne sur l'allaitement, plus j'en ai envie, et plus j'ai de mal à imaginer ne pas allaiter. Mais mon
    mari est plutôt contre... Franchement ça me désespère !
    Un petit article "allaitement : quand papa ne veut pas" ? J'dis ça, j'dis rien...


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Aaaaaaaah l'allaitement...! Je suis addict et ne peux que t'encourager ;-) Va lire le blog "Je suis ene Seinte" (j'y collabore). Pour le billet, je l'écrirai là-bas ;-)



      Supprimer

  15. Pas de souci avec mon homme, il a addhéré autant que moi, même s'il m'a laissé gérer la fabrication (eh voui, encore plus d'économies !).
    Côté remarques, on n'en a pas eu beaucoup jusqu'ici. Surtout des remarques du type "oh moi je ne pourrais pas". "T'es courageuse". "Je sais pas comment tu fais". Avec plus ou moins d'ironie.
    Et bon, comme tu dis, c'est nous qui lavons, alors...


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Vaallos, tu as tout mon respect ! J'admire les mamans qui fabriquent leurs couches et qui cousent d'une manière générale. Je vais m'y mettre ces jours-ci, j'ai une belle machine, mais je ne sais
      pas du tout m'en servir !



      Supprimer

  16. L'initiative venait de moi et au début il a eu un peu de mal à adhérer. Il faut qu'il changeait moins souvent les couches, du coup au début comme toi je lui ai dit que si ça le dérangeait il
    pouvait mettre des jetables, ce qu'il a fait. Et depuis quelques semaines, il s'y met ! Bon si je n'ai pas préparé les couches avec les inserts, il est tout perdu, mais ya du progrès !


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Pareil ici, il faut que j'ai tout préparé et pas de souci !



      Supprimer

  17. Droit de réponse du père :

    ...c'est à cause des inserts et leurs petits boutons colorés (le rouge va t'il avec le rouge ou le bleu?). A moins que ce ne soit à cause de tous ces modèles différents de couches?. Ou bien à cause
    de la facilité d'un jetable? (shame on you). Bref, beaucoup trop d'infos à retenir pour un homme!.

    [Barbe de 4 jours] - Home Sweet Môme.


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Sur nos couches, les inserts ont des boutons blancs ;-) Sur d'autres, il n'y a carrément pas de boutons !


      Merci pour la réponse de Barbe de 4 Jours :-D



      Supprimer

  18. J'ai vaguement parlé des lavables à mon bonhomme avant la naissance de n°2, ça a été un Niet catégorique. Je ne me suis pas battu, comme c'est lui qui fait les lessives et qu'il change beaucoup ses
    filles, je respecte son avis. Mais je vais regarder les lavables pour les "grands", pour l'amener vers la propreté (bon ce n'est pas pour tout de suite...) et j'ai acheté des petits maillots de
    bains-couches lavables tellement plus craquants que les couches jetables qui vont dans l'eau (avec des images disney beurk).


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Il existe de très chouettes culottes d'apprentissage, tu as raison ! Avec juste une petite épaisseur pour les accidents.



      Supprimer

  19. Ici, on s'est pas trop posé la question, ça nous a semblé être une évidence :)


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Hiiiiiiiiiiiiii Zhom sur le blog !!! Et encore un papa laveur !



      Supprimer

  20. Pas que je me la pète, mais mon mari est clairement pour l'allaitement et les couches lavables. Il est beaucoup plus écolo et écono que moi, donc il n'y a pas photo. Pour lui, c'est même la
    condition sinequenone pour faire un petit ( et un seul, parce que c'est un suicide collectif que de faire deux mômes, mais je le vois bien changer d'avis, il change d'avis sans arrêt :p ).

    Je crois qu'il pourrait demander le divorce si j'achète un paquet de lingettes.


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Plus tu me parles de lui, plus je l'aime !



      Supprimer

  21. Par contre, je te préviens, il est tellement anti consommation qu'il n'achète jamais de chaussettes, et que je les jette dans son dos quand vraiment, ce n'est plus possible :p

    Mais il est tellement mignon qu'il m'a dit qu'on aurait une femme de ménage ( avec l'argent qu'on devrait économiser, j'espère bien que ça ressortira quelque part :p )


    RépondreSupprimer

  22. Bonjour,
    Je suis un "jeune" papa depuis 19 mois et c'est moi qui ai parlé des couches lavables et convaincu la maman d'en acheter avant la naissance de bébé.
    Je suis pro couche lavables, je dois être un des seuls visiblement chez les papa.
    Mon choix s'était tourné vers les bumgenius v3, des tailles uniques bien pratiques.


    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. Bienvenue Daoud ! Ici aussi nous avons pas mal de BumGenius, mais je compte les revendre, je suis tombée amoureuse des Easy-fit de TotsBots !



      Supprimer

Newsletter