Homelidays #2 : nuits de canicule

29 août

Images-112010_012011-0609.JPGAprès le mois de juillet merdique où j'ai dû faire preuve d'imagination, de patience et de don de moi pour occuper mon fils, comprenez, après trois overdoses de Uno, une réaction allergique à la wii et un fabuleux démenti de l'adage "la ferme, c'est mieux quand il pleut Maman !", août est arrivé, sans se presser.
 
Et ma foi, nous avons cru fondre. Je me levais tous les matins à 7h00 pour ouvrir et faire entrer le peu de fraîcheur disponible dans la journée, pour ensuite tout calfeutrer et passer la journée dans le noir. Et il faisait chaud quand même, évidemment.
 
Mais la chaleur c'était pas le pire. Souvenez-vous, notre douce petite fille faisait enfin ses nuits, seule dans son lit depuis fin juin.
Avec l'arrivée des grosses chaleurs, terminé les nuits paisibles. Elle a dormi très mal, donc nous aussi.
 
 
 
- Mais qu'est-ce qu'elle a ?
 
- Elle a chaud !
 
- Grmphffff...
 
- Oui bah elle est petite hein ! Pas la peine de bougonner !
 
- Je bougonne pas !
 
 
Elle s'est remise à (beaucoup, beaucoup) tété la nuit. Mon corps a dû reprendre la cadence après avoir perdu l'habitude de fournir autant. Vive la bière moi je dis, ça marche.
La journée même combat."Néné néné !!!" Ne me demandez pas où elle a appris ce mot, je n'en ai aucune idée. Le mot "tétée" est devenu néné du jour au lendemain.
Plus il faisait chaud, plus elle voulait rester collée à moi, au sein.
Pour la première fois en presque 17 mois d'allaitement, j'en ai eu ras la casquette. J'en ai eu marre, j'ai vraiment pris sur moi (enfin on va plutôt dire que se sont mes seins qui ont pris sur eux). Je ne comprenais pas vraiment ce besoin, vu toute l'eau qu'elle buvait.
Et contrairement à l'été dernier, j'avais la sensation (sans doute fausse) d'avoir moins de lait à lui donner.
 
Tout est rentré dans l'ordre, progressivement, après les grosses chaleurs. Nous avons retrouvé nos tétées-plaisir, même si elle réclame très très souvent.
La pédiatre pense comme moi qu'elle stimule ma lactation, la nature est décidément très bien faite.
 
Bon, j'arrête de me plaindre, on a survécu hein. Et puis, après mûre réflexion, c'est pas pour nous que ça a été le plus dur...
 
Images-112010_012011-0750.JPG
Ramsès le chat, lessivé...
 
Photo 1 : La Petite Madame en tenue de canicule (en couche Toudoo Natura)

Vous aimerez aussi...

8 commentaires

  1. Néné : un mélange de Nanette et tété ?

    RépondreSupprimer
  2. OUf, je ne suis donc pas seule !!

    RépondreSupprimer
  3. Pfff la chaleur rend ouf !
    Tu aurais pu mettre la tenue canicule de Mr Nanou aussi ?! (je sooors !)

    RépondreSupprimer
  4. Je suis ravie que vous ayez survécu !

    RépondreSupprimer
  5. qu'est ce qu'il a grandi Ramses!!

    RépondreSupprimer
  6. C'est Ramsès ? Il est graaaaaaaaaaaaaaaaaaaand !!

    RépondreSupprimer

Newsletter