La dernière ligne droite

25 octobre

J'y suis enfin. Mon dernier mois de grossesse. En 2017, j'écrivais ce billet que je pourrais quasiment réécrire au mot près. Sauf que c'est un garçon que j'attends, un gros garçon qui reste au chaud et me laboure quotidiennement les entrailles (bon appétit).

Il est bizarre ce dernier mois. Le monde entier te répète "profite ! Ce dernier mois en osmose avec ton bébé". J'ai juste envie de répondre "ta gueule".
Elle est où l'osmose quand il te faut 7 minutes pour descendre de ton lit pour un (des) pipi nocturne ? Elle est où l'osmose quand, certes, tu sens bouger ton enfant (ta chair, ton sang) dans ton ventre (preuve incontestable qu'il va bien) mais que tu as l'impression qu'il va te sortir soit par la bouche, soit par les fesses ?
Et les contractions (dites de Braxton-Hicks, parce que ces catins ont un nom), qui te serrent le ventre, te coupent le souffle mais SANS TE FAIRE MAL. Donc sans provoquer de travail. Alors oui hein, on sait qu'elles "préparent" le truc mais elles fatiguent aussi.
L'osmose dont tout le monde parle c'est peut-être quand tu as la sensation d'avoir fissuré la poche des eaux mais que, non, pas du tout, c'est juste une fuite urinaire ❤.
J'ai oublié de parler de mon look, un super look de femme enceinte de la tête aux chevilles. Parce qu'aux pieds je ne peux porter que mes chaussures de running (celle que ma copine Marinette adoooore). Il n'y a que dedans que je me sens à l'aise. Alors robe et baskets, legging et baskets...

Même le poney retraité du centre équestre a pitié de moi
Alors je veux bien profiter, mais je vous le dis moi : j'ai envie d'accoucher ! Hier c'était la pleine lune et...rien.
Alors j'attends. Je parle à mon petit garçon, mon Ultime et je lui demande de faire un effort de l'intérieur. Je ne sais pas, il peut sans doute percer le machin avec un bout d'ongle non ?

Notre sage-femme (je dis notre parce que Chéri-Chéri est son meilleur élève) nous conseille les câlins, le fameux déclenchement à l'italienne, vous voyez ?
Alors bon, nous sommes amoureux comme des fous donc bon, ma foi... Sauf que. Avec la sciatique, le ventre qui pèse... ça reste merveilleux (pluie de paillettes, orgasmes enchantés parfum licorne...), mais ça ressemble à un porno à mobilité réduite (pardon mon Amour).
Vous savez, façon première fois : "Attends, non, là je suis mal placée. Je vais caler mon coussin d'allaitement ça ira mieux. Aie, mes cheveux. Attends, je crois que j'ai une contraction".
Du coup, je fais aussi des exercices sur le ballon. Je suis trop glamour les jambes écartées sur mon ballon jaune. Je fais des cercles, je rebondis. Et je me relève. En 7 minutes.

Baleine sur ballon jaune


Voilà, voilà. Un bonheur le dernier mois je vous dis. Alors je sais hein, il est rentré ce bébé donc il finira bien par sortir. J'aimerais juste qu'on ne l'aide pas (s'il n'arrive pas vite, on me déclenchera et pitié non...) et qu'il ne soit pas trop gros. J'ai très peur pour mon fri-fri vous comprenez, il pourrait encore servir pour d'autres trucs.

Et puis j'ai envie de te voir mon Ultime bébé, mon deuxième garçon, dix-huit ans après le premier. Voir ta bouille et tes petites mains fripées, te nourrir et te sentir apaisé dans mes bras... en avoir marre des nuits hâchées et pleurer d'émotion quand tu perdras ton bout de cordon...
Alors viens vite mon bébé.


P.S : Je ne suis pas active du tout sur facebook mais vous pouvez me trouver sur Instagram, que j'aime de plus en plus (je deviens accro en fait). Cherchez Instananette 😊


Vous aimerez aussi...

1 commentaires

  1. Haaaa le dernier mois .... Courage (profiii ... pardon) et serre les dents (pas les fesses on a dit). Et vivement la rencontre ! Bisous

    RépondreSupprimer

Newsletter